Le magasin est complètement détruit à la suite d'un incendie qui s'est déclaré dans la nuit de vendredi à samedi.

Il était aux environs de 2 h 30 lorsqu'un incendie s'est déclaré dans le zoning industriel d'Ivoz-Ramet (Flémalle), en bordure de la N90. A l'arrivée des secours, le magasin de l'entreprise VD-Pack (anciennes verreries Dumont) ainsi que la société A-CSYS, située juste derrière, étaient la proie des flammes. Malgré l'intervention sur place de plusieurs véhicules des pompiers, l'incendie était d'une telle ampleur qu'il a fallu faire appel à la Protection civile afin d'approvisionner en eau!

Samedi en fin de matinée, l'incendie était sous contrôle mais il subsistaient encore plusieurs foyers d'incendie. De la fumée noire s'échappait des lieux du sinistre et une forte odeur se répandait dans le voisinage. Et pour cause, ce sont notamment des matières plastiques qui ont pris feu. L'entreprise VD-Pack, qui a fêté ses 100 ans en 2018, est distributeur de conditionnements en plastique pour les pharmacies, comme les petits pots pour gélules, et en verre dans le domaine de l'alimentaire (bouteilles de vin et d'alcool, bocaux pour confitures ou miel...).

Alors que les pompiers étaient toujours sur place samedi en fin de matinée, une entreprise de démolition procédait au déblaiement des lieux. Si le magasin est complètement détruit, la partie bureaux a pu être sauvée. Seuls des dégâts matériels, certes importants, sont à déplorer.

"Dès notre arrivée dans la nuit, nous avons directement évacué les ordinateurs, les documents clients, les factures... Tout l'administratif a été sauvé", souligne une employée.

Par contre, plus aucune marchandise n'est disponible. Ce qui ne va pas empêcher l'entreprise de poursuivre ses activités. "Nous avons effectivement subi un incendie mais les bureaux restent ouverts. Grâce à la solidarité dont le voisinage a fait preuve à notre égard, nous allons pouvoir disposer d'un espace pour poursuivre nos activités. Nous allons donc nous organiser rapidement afin de fournir les clients", précise le patron, Thierry Seghers.

De fait, une déviation téléphonique a été mise en place de manière à ce que l'entreprise VD-Pack reste contactable.

Le parquet de Liège a été informé des faits et a envoyé un expert sur place afin qu'il détermine les causes de l'incendie. On ignore donc à ce stade ce qu'il s'est réellement passé.