La Fondation Roi Baudouin dresse le bilan de ses activités en 2018 sur le territoire.

De la lutte contre la pauvreté à la recherche médicale, en passant par la conservation de patrimoine ou le soutien d’artistes, la Fondation Roi Baudouin est active dans de nombreux domaines, tant à l’échelon belge et international, qu’à l’échelon plus local.

Ainsi, en 2018, ce sont pas moins de 172 projets d’individus, d’associations ou encore d’institutions qui ont été financés par la Fondation dans la province de Liège, et ce pour un montant total de plus de 2 millions d’euros.

Parmi ces projets, la Fondation Roi Baudouin a notamment soutenu, à Liège, via le Fonds David-Constant, cinq initiatives en faveur de la promotion de la recherche et d’études dans le domaine du droit à l’ULiège. Neuf projets de valorisation du patrimoine liégeois (Fabrique d’église Saint-Pierre, musée des Beaux-Arts de Liège, Grand Curtius…) ont également bénéficié du soutien du Fonds, de même que la Ferme du soleil à Soumagne, qui accueille des enfants présentant des troubles graves de la personnalité.

À Dison, dans le cadre du concours d’idées ID City, deux jeunes ont reçu une aide afin de concrétiser leurs idées de projet social. L’un réunit des personnes défavorisées ou non, en vue de monter et éditer des vidéos positives ; l’autre crée un frigo solidaire pour lutter contre le gaspillage alimentaire et venir en aide aux personnes en situation de précarité.

À Verviers toujours, depuis 2017, le programme Boost Verviers, financé par le Fonds Lokumo, soutient chaque année quinze nouveaux jeunes talentueux dans le développement de leur potentiel. Objectif : les aider à se lancer dans un projet professionnel et faciliter leur entrée sur le marché de l’emploi.

Le CHR de Huy a lui aussi bénéficié d’un soutien via le Fonds Jadot-Loiseau, lui permettant d’améliorer les conditions d’accueil et le confort de patients en traitement à l’hôpital de jour, grâce notamment à l’organisation d’ateliers de sophrologie.

Ou encore, dans le cadre de l’appel "Vis mon village !", treize projets avec une dynamique participative locale ont aussi été soutenus dans la province.

Cathy Verbyst Responsable communication, évoque un soutien qui est également local : "Ce bilan d’activité permet de voir que, contrairement à ce que l’on pourrait croire, la Fondation est active à tous les niveaux et dans tous domaines confondus. C’est essentiel de soutenir un maximum d’initiatives, venant de citoyens ou d’organisations. Un soutien possible grâce à l’engagement de donateurs qui souhaitent agir pour une société meilleure, plus juste".