Enfin. Après un an d’attente, de craintes de blocages politiques et de pourparlers, la demande de permis du complexe commercial "Au Fil de l’eau" va pouvoir être relancée. Le ministre des Travaux Publics Benoît Lutgen (CDH) vient de signer une convention avec Foruminvest concernant les voiries verviétoises.

Ces mêmes voiries qui ont provoqué la suspension de la demande de permis en janvier 2009. "Sur les 18 instances qui devaient remettre un avis sur notre dossier, seul le Met (N.D.L.R. : l’ancien Ministère de l’équipement et des Transports, à savoir l’actuel Service public de Wallonie) avait remis un avis véritablement négatif , détaille Vittorio Mettewie, responsable du projet "Au Fil de l’eau". Nous avons demandé à la Ville de Verviers de suspendre le permis afin d’intégrer toutes les remarques dans les plans modifiés".

L’élaboration, l’année passée, du plan communal de mobilité à Verviers a permis de soulever quelques points d’interrogation. Foruminvest a fini quant à lui par accepter de prendre à sa charge la suppression du giratoire place Saucy et l’aménagement d’un autre dans le quartier de Hodimont.

Un nouveau gouvernement wallon a depuis lors été mis en place "Je me suis permis d’insister auprès du nouveau ministre pour que tout soit signé pour ce lundi car on vote le plan de mobilité (N.D.L.R. : le point était à l’ordre du jour du Conseil communal de ce lundi soir), explique le bourgmestre de Verviers, Claude Desama (PS). De toute façon, il était temps ! Quand on voit que Médiacité à Liège a pris 10 ans, nous, on en a déjà pris six Le problème, c’est que Médiacité s’est ouvert, on parle aussi d’un complexe commercial à Soumagne Si on ne veut pas que Verviers devienne la cité dortoir de Liège, il est temps d’avoir un élément d’attraction commerciale !".

Après enquête publique, la Ville de Verviers devra remettre un avis sur ce complexe commercial de 29000 m² en bord de Vesdre. Puis, ce sera au tour de la Région wallonne. Au final, Verviers pourrait délivrer le permis en juin. Ce n’est donc qu’en 2011 au plus tôt que la rue Spintay pourrait être entièrement réaménagée en 2500 m² de surfaces commerciales et 50 appartements.

Objectif de Foruminvest ? Que cette artère commerciale serve de levier au complexe commercial qui devrait être inauguré un an plus tard. Mais avec quelles enseignes ? N’ont-elles pas été refroidies par ces retards répétés et par toute la polémique autour du projet ? "Elles ne suivent pas de près l’actualité locale mais ont réalisé, par contre, leurs analyses de marché qui sont toutes très positives par rapport à Verviers, affirme Vittorio Mettewie, responsable du projet "Au fil de l’eau". Elles continuent donc d’exprimer leur soutien par rapport à notre projet. En plus, avec la crise de 2009-2010, ce n’est pas si mal que ça que le projet ait été un peu retardé ".