Gazette de Liége Les adjudications doivent être lancées incessamment sous peu.

Il y a peu, à la veille donc du prochain scrutin électoral qui sera aussi régional, on a appris que la Wallonie subsidiera cette année encore huit grandes infrastructures sportives, et ce pour un budget total de 16,87 millions d’euros. Des projets tels que la construction d’une piscine ou d’un hall sportif et dépassant souvent le coût de 1,5 million d’euros, soit le montant qui sépare la catégorie des "petites infrastructures sportives" des "grandes infrastructures sportives".

La conséquence de ce système est qu’un seul projet de grande infrastructure sportive est habituellement sélectionné et subventionné annuellement, par les autorités régionales. Mais, face aux besoins grandissants, le gouvernement a donc décidé de mobiliser des moyens supplémentaires (15 millions d’euros en plus).

Parmi les bénéficiaires de cette enveloppe supplémentaire, vue par ces derniers comme une manne inattendue, on retrouve plusieurs communes dont celles de Clavier, Comblain-au-Pont et Geer. Des halls omnisports flambant neufs seront construits d’ici peu au sein de ces communes liégeoises.

Du côté de Geer, c’est avec plaisir que le bourgmestre Dominique Servais a accueilli la nouvelle. Et ce d’autant que, comme il le rappelle, il s’agit en l’espèce d’un vieux dossier qui aboutit enfin. Le montant global du projet est estimé à 2,4 millions d’euros (dont près d’1 million wallon) et le futur complexe sportif geerois doit prendre place à l’emplacement du centre actuel.

Bruno Boutsen