Daaallas, ton univers impitoyable... Alors que l'on pensait avoir déjà vécu pas mal de situations à Grâce-Hollogne, voici que le conseil communal de ce jeudi, en visioconférence, a démontré le contraire... La saga Mottard/Dony est-elle en train de reprendre? Logique de se poser la question à la suite de ce qui s'est produit en tout début de séance... Si on savait le clivage toujours existant au sein du PS, la tendance Mottard et la tendance Dony ont clairement ressurgi au grand jour!

Ainsi, au premier point de l'ordre du jour figurait la démission de Manuel Dony de son mandat d'échevin, celui-ci ayant été appelé à exercer une haute fonction à la fédération Wallonie-Bruxelles, au niveau de l'enseignement. Une fonction incompatible avec le mandat d'échevin à Grâce-Hollogne. Le 23 janvier dernier, nous indiquions qu'il avait remis sa démission de son mandat d'échevin au directeur général de la commune de Grâce-Hollogne. Ce jeudi soir, il revenait au conseil communal d'accepter cette démission.

Le départ du collège de Manuel Dony implique son remplacement. Ce qui semble poser problème entre les deux tendances socialistes au vu des votes qui ont été exprimés... C'est Maurice Mottard, le bourgmestre, qui a donné le ton en annonçant qu'il votait contre... Les socialistes de la tendance Mottard ont suivi le mouvement ainsi que les conseillers communaux MR. Le partenaire de majorité Ecolo, à travers ses deux représentants, dont l'échevin Salvatore Falcone, s'est abstenu, tout comme le CDH. Si bien qu'avec 13 votes contre et 4 abstentions, face à 9 votes favorables, la démission de Manuel Dony n'a, au final, pas été acceptée par le conseil communal!