Le bourgmestre d’Ans a décidé d’arrêter la manifestation organisée au Vélodrome.

C’est à la clinique de l’Espérance (CHC), à Montegnée, que l’alerte a été donnée ce lundi… Sur le coup de 16 h 30 en effet, les urgences ont reçu plusieurs personnes qui présentaient des signes manifestes d’une intoxication. Rien de particulier a priori sauf que trois personnes, qui ne se connaissaient pas, provenaient de la même manifestation : le Holi Colors Festival (Jardin des Couleurs) qui se déroulait au Vélodrome d’Alleur.

La manifestation était prévue de longue date et devait réunir, dès midi et jusqu’à minuit, de nombreux DJ. Le principe de ce type de festival coloré est à la mode… alors que les participants écoutent de la musique, ils sont copieusement aspergés de colorants… bon enfant.

Sauf que cette fois, la fête a visiblement mal tourné, pour trois fêtards du moins. Prévenu des faits, le parquet de Liège a immédiatement contacté les autorités de la commune qui ont pu faire le nécessaire. Le bourgmestre faisant fonction d’Ans a donc décidé de fermer prématurément la fête, sur le coup de 19 heures. Le risque étant que l’intoxication se propage.

Selon les informations dont nous disposions ce lundi soir, l’état d’une personne intoxiquée était relativement grave.

Parmi les trois personnes qui se sont présentées à la clinique de Montegnée, il y a deux mineurs d’âge. L’un d’eux était dans un état grave, ses jours étaient considérés comme étant en danger.

Aucun des trois malades n’a parlé de produits stupéfiants douteux ingérés. Les causes de l’intoxication doivent donc encore être déterminées. On n’excluait pas, ce lundi soir, que d’autres personnes se présentent aux urgences. En cas de malaise, il est conseillé à toutes les personnes qui ont participé au festival de se présenter aux urgences les plus proches.