Entré en fonction en janvier dernier, Christophe Romboux a présenté ses principaux objectifs.

Entré en fonction en janvier de cette année, le nouveau chef de corps de la police de Huy, Christophe Romboux, a présenté mardi soir au Conseil communal ses principaux objectifs mais aussi la manière dont il compte s’y prendre pour tenter de les atteindre.

Proximité et permanence

Le nouveau chef de zone est très attaché à la police de proximité et à une police de qualité. "Je veux une police accessible, clame Christophe Romboux. Une police accessible n’est pas seulement une police ouverte 24h sur 24", continue-t-il.

Cette déclaration tranche clairement avec la position de son prédécesseur pour qui la remise en cause de l’ouverture non-stop du poste de la rive droite était un sujet quasi tabou.

Et ce n’est pas le seul changement de taille qui pourrait être initié par le nouveau chef de la police hutoise. "Le gros chantier, c’est la permanence. On est une des rares zones à encore gérer nous-mêmes le dispatching, y compris le dimanche, alors que ça peut être fait par le CIC (N.D.L.R. : le Centre d’information et de communication provincial)", explique-t-il.

Poser ces choix est une manière de récupérer de la capacité policière pour assurer d’autres missions. Le nouveau chef de zone veut aussi libérer ses hommes de certaines tâches administratives. Christophe Romboux épingle également la situation peu confortable liée au fait que les policiers zonaux sont répartis sur deux sites distincts.

Un nouveau bâtiment ?

"Il y a une réflexion en cours sur un nouveau bâtiment. Il existe des difficultés car les services sont splités sur deux implantations", dit-il ainsi même s’il sait que la zone n’a pas, à l’heure actuelle, les moyens financiers nécessaires à la réalisation d’un tel hôtel de police unique. "Il serait souhaitable d’avoir un bâtiment unique qui soit accessible aux personnes handicapées", poursuit-il.

Reste que le nouveau chef de zone a l’ambition d’élaborer avec les zones voisines des protocoles d’accord visant à accroître les synergies et à modéliser leur fonctionnement.