Gazette de Liége

Entretien

Les frères Berryer sont des Anversois de Liège. L'informatique pour l'un, l'alimentaire pour l'autre.

Puis regard neuf sur la ville et son image : oui, on peut relancer l'immobilier ici, mais il y a la manière.

Comment définir Invest&Corporate ?

Société familiale, avec mon frère Jean-Louis, liégeoise et qui croit en l'avenir de Liège. Nous sommes des développeurs de projets. Nous "incubons" des biens de qualité, à réhabiliter et dont nous disposons déjà, à la différence d'un promoteur. Nous créons une société par projet, qui va jusqu'à entamer les travaux. Cela rassure l'investisseur qui nous suivra, d'autant que nous prenons en charge les procédures, la phase à risques. Nous allons jusqu'à l'obtention du permis d'urbanisme, puis nous nous retirons, comme pour le projet d'hôtel 5 étoiles : entrée de scène d'Olivier Martin, administrateur-délégué de l'Hôtel Royal Sélys S.A.

Vous restez présent au Mont Saint-Martin.

Nous disposons déjà de deux des quatre terrains du Cadran, véritables "avantages collatéraux" de l'hôtel. Fin septembre, dépôt des premiers permis pour 40 appartements, résidences-service, bureaux, commerces et parkings souterrains. Je crois plus à ce quartier qu'à celui des Guillemins, car il est pratiquement opérationnel comme noeud de communications cumulant la proximité du centre historique et commercial. Reste à trouver une affectation à l'église Sainte-Croix, à restaurer d'urgence.

Et votre projet de halle alimentaire à l'ancienne Grand Poste ?

Le compromis de vente est signé et nous venons d'obtenir de la Région wallonne le certificat de patrimoine, nécessaire en cas de bien classé. Dépôt du permis d'urbanisme en décembre et début des travaux mi-2009. Alliés aux Néerlandais de Rasenberg N.V., nous sommes en phase de recherche d'investisseurs - 40 millions d'euros - pour un pôle bio-éthique, drainant une clientèle eurégionale, mais aussi du logement, des salles de conférences et de l'Horeca, dont un restaurant sous toit, en jardin d'hiver. Une condition : l'accord de la Ville pour un parking souterrain place Cockerill.

À Herve, vous vous louez de la collaboration de la Commune.

Appuyés par la Région, nous avons mené la revitalisation urbaine de concert, autour de la réaffectation de l'ancien Collège royal Marie-Thérèse. Avec Rasenberg, nous y avons implanté 22 logements en éco-construction, sous le signe du développement durable : énergie verte et récupération d'énergies, isolations, domotique.

Il y a aussi la Ferme des Hauts-Sarts.

La ferme Thiry, au coeur du parc industriel : centre de services, centre de conférences, appart-hôtel et crèche. Ici, nous agissons en fonds propres. Et je veux aussi citer la bonne fin du Clos de la Taillanderie, à Magnée : lotissement de dix maisons, en éco-construction. Tout est vendu. Les Liégeois ne croient pas en Liège. Nous, oui.