Gazette de Liége

N é à Jemeppe il y a juste 75 ans, ingénieur de l'Université de Liège, ingénieur architecte de l'Université Catholique de Louvain, Jean Barthélemy devint Montois en 1968. Il y lança la rénovation urbaine, y essaimant des réalisations comme l'Université de Mons-Hainaut (UMH) et, récemment, l'auberge de jeunesse au pied du beffroi ou les nouvelles Cours de justice. Outre trente années de cursus académique et, en Italie, en 1994,... le redressement de la Tour de Pise !

Villes de l'avenir

Ses débuts l'invitaient à rester à Liège. Il y avait signé les halls universitaires du Val-Benoît, et la centrale électrique d'Angleur. Cela lui valut, à 34 ans, le prestigieux prix Van de Ven, qui le fit connaître : "La Faculté polytechnique de Mons me proposa sa nouvelle section d'architecture. J'ai accepté. J'y ai invité de grands Liégeois, comme Charles Vandenhove et René Greisch. En 1973, mes étudiants et moi, avons présenté un contre-projet pour la grand-place de Mons, menacée d'une tour de 13 étages. Notre proposition, qui respectait la trame historique, fut retenue". Ce fut le début de la réhabilitation systématique du tissu ancien, encadrée par une charte urbaine d'avant-garde.

C'est ce que Jean Barthélemy dénomme "urbanitecture", qui sublime les contraintes de l'art de bâtir : terrain, coûts financiers, fonctions. Mais aussi facteurs humains : dialogue politique et citoyen, développement durable, mobilité, intégration à l'environnement, respect du patrimoine. Suscitant l'appropriation de l'ouvrage par la collectivité. Diplomatie, mais convictions. Mons, tentée par l'exemple du Sart Tilman, finit par suivre cet architecte qui prônait le campus de l'UMH à deux pas de la gare, "pour faciliter aussi les trajets des étudiants".

Et avenir wallon

Mis à l'honneur dans une plaquette illustrée, Jean Barthélemy vient d'être fêté chez nous, en présence de ses confrères mosans de la première heure, mêlés à ses anciens élèves du Hainaut. Expert auprès du Conseil de l'Europe et de l'Unesco, il n'en oublie pas l'avenir wallon : "Mon père et mon oncle étaient ingénieurs, aux charbonnages et aux Ateliers de la Meuse. La Wallonie a été l'une des premières régions du monde. Je suis soucieux qu'elle retrouve son éclat d'antan".

"Jean Barthélemy, parcours d'un architecte", HCD Editions. Prix : 10 euros.