Muriel Targnion est sous le coup d'une procédure d'exclusion du parti en raison du dépôt, mardi dernier, d'une motion de méfiance collective alors que l'USC et la Fédération verviétoise du PS étaient sous tutelle. Elle sera entendue à son retour. Les instances socialistes avaient annoncé mercredi avoir lancé les procédures internes afin d'entendre rapidement Muriel Targnion à la suite du dépôt de cette motion de méfiance collective prévoyant l'entrée du cdH dans la majorité pour permettre à la huitième ville de Wallonie d'être dirigée par une majorité stable, le conflit entre le collège (PS-MR-Nouveau Verviers) et Hasan Aydin, président du CPAS, ayant atteint un point de non-retour.

Cette rapidité d'action a conduit le PS à réunir en urgence sa commission de vigilance afin de convoquer Muriel Targnion dès jeudi mais cette dernière est actuellement en vacances. Son audition a dès lors été reportée.

Cette situation n'est cependant pas sans conséquence pour les instances locales du parti puisque Gilbert Labruisson, président de l'USC actuellement sous tutelle, a remis sa démission. D'autres membres du bureau sont en passe de lui emboiter le pas.