Alain-Gérard Krupa se dit choqué mais reste positif...

Nous l'annoncions ce vendredi en fin de journée, un échevin de la commune de Neupré, Alain-Gérard Krupa, a été déclaré positif au coronavirus... dans la commune, après l'agent de sécurail déclaré positif ce mardi, il s'agit du deuxième cas. L'échevin, qui par sa fonction est amené à rencontrer de nombreuses personnes, a immédiatement tenu à prévenir ses proches et l'ensemble des citoyens. Dans un état stable et en isolement à son domicile, il a décidé de témoigner...

"Ce vendredi, j'ai été détecté positif au syndrome grippal du coronavirus. En tant que Echevin à la Commune de Neupré, notamment en charge de l'Enseignement et Directeur scientifique à la Province de Liège, je dois prendre mes responsabilités et vous avertir en quelques mots du récit de ma semaine.Depuis plusieurs jours, des symptômes légers, tels que toux, fatigue, et maux de tête m'ont mis en garde sans pour autant trop s'inquiéter et céder à la panique. Ce jeudi matin, alors que la nuit avait été plus difficile, notamment par de fortes poussées de fièvre, j'ai appelé mon médecin généraliste qui m'a indiqué qu'il était urgent de pratiquer une analyse au CHU de Liège. J'ai subi un examen complet avec prise de sang et frottis. Ce vendredi en fin d'après-midi, j'ai été contacté par mon médecin qui m'a annoncé le résultat des analyses", a ainsi relaté l'échevin sur sa page Facebook, tout en précisant qu'il était désormais nécessaire pour lui d'être "confiné durant deux semaines à mon domicile, afin d'évier tout contact".

Prudent, l'homme explique avoir pris contact avec toutes les personnes rencontrées durant la semaine... Et d'être enfin rassurant dans ses propos : "dans toute situation, il s'agit d'adopter les bons réflexes, les bonnes attitudes et les bons gestes. Il importe aussi de rappeler les principes de base de bonne hygiène. C'et le bons sens commun qui importe. Voilà, permettez-moi de vous dire quand même que cela fait un choc, même s'il faut raison garder, et prendre de la hauteur sur le cours des événements. Bref, s'occuper de soi, c'est important, mais songer à autrui, c'est essentiel. Je vous embrasse, vous souhaite un bon week-end et reviens vers vous au plus vite, en bonne santé".