Gazette de Liége L'enquête concernant d'éventuelles malversations au sein de l'intercommunale liégeoise Tecteo se poursuit. Après les perquisitions menées mercredi chez son directeur, Stéphane Moreau (PS), également bourgmestre d'Ans, et au sein de l'intercommunale, de nouvelles perquisitions ont été conduites vendredi, notamment au domicile de Christian D., le chauffeur de Stéphane Moreau, et de nouveau chez Tecteo, rue Louvrex, notamment dans le bureau du président du conseil d'administration, le député-provincial, André Gilles (PS).

La justice s'intéresse à l'intercommunale et aux pratiques de sa direction à la suite d'une lettre anonyme parvenue aux autorités judiciaires en 2008. Ce courrier, adressé par une personne qui ne travaille pas pour Tecteo mais qui a réuni les témoignages de membres du personnel, mentionne entre autres des dépenses injustifiées ainsi que le contournement systématique de la loi relative aux marchés publics.

L'auteur s'interroge aussi sur le fait que certains membres du personnel de Tecteo soient exclusivement employés au cabinet du député André Gilles. L'enquête suit son cours et il est normal que des devoirs soient menés, commente-t-on au sein des autorités judiciaires liégeoises.