Économie La start-up liégeoise Ecco Nova lève plus d’un million d’euros en 2 jours.

C’est en 2016 qu’a été créée Ecco Nova, soit une plateforme de crowdlending, par Quentin Sizaire et Pierre-Yves Pirlot. Comme expliqué par ces derniers, elle est désormais orientée vers deux niches, à savoir l’énergie renouvelable et l’immobilier à haute qualité énergétique, intégrant les nouvelles techniques de production d’énergie.

Depuis sa création, la start-up liégeoise, basée à Cointe, a déjà levé près de quatre millions d’euros. L’heure est également à l’expansion puisqu’elle étend ses activités aux Pays-Bas où, comme ce fut le cas en Belgique, elle a été agréée par les autorités financières.

Si à l’origine Ecco Nova était plutôt active dans le domaine de l’énergie verte, elle a rapidement diversifié ses activités. Et ce dans le secteur de l’immobilier durable, lequel a particulièrement la cote en ce moment. C’est ainsi que vendredi dernier a été lancée une nouvelle opération de crowdlending mise en place par la start-up. Cette dernière a trait à un projet immobilier situé à Fléron et émanant du groupe Horizon du multi-entrepreneur liégeois Laurent Minguet. Le succès est au rendez-vous puisqu’en seulement un week-end, les particuliers, visiblement en quête de tels placements, ont déjà investi plus d’un million d’euros.

Un projet immobilier à 2 millions d’euros

Le projet en question, résidentiel et à haute performance énergétique, comprend 35 appartements et 17 maisons unifamiliales. Et ce pour un montant total de deux millions d’euros, avec un taux d’intérêt annuel de 5 % brut pour un prêt minimum de 500 euros et un maximum de 20 000 euros sur une durée de 5 ans.

"Parvenir à lever en deux jours plus d’un million d’euros est vraiment une nouvelle incroyable. Cela démontre à quel point les citoyens sont attirés par les investissements durables et innovants", estiment les deux cofondateurs de la start-up liégeoise. Lesquels mettent en avant les atouts de la formule proposée. "Cette forme de prêt est très intéressante pour les particuliers. À la fin de la durée du prêt, déterminée à l’avance, les investisseurs récupèrent la somme qu’ils ont avancée, en plus des intérêts".

Il reste un peu moins d’un mois, jusqu’au 30 novembre prochain, pour lever le solde, c’est-à-dire un peu moins d’un million d’euros. De son côté, le promoteur Laurent Minguet dit sa satisfaction. "Je suis très satisfait par cette formule de financement innovante qui permet aux promoteurs immobiliers de financer des projets importants".

Et ce dernier d’évoquer le lancement, à l’issue de cette campagne, de deux autres projets : 54 appartements à Spa (Havette) et, dès réception du permis d’urbanisme, 100 appartements à Liège (rue Paradis). Pour ces projets, seront proposés des investissements de deux millions d’euros pour le premier et de 2,5 millions pour le second.

Bruno Boutsen