Des installations ont été inaugurées sur son site liégeois de la rue de la Tonne.

La Banque alimentaire de la province de Liège (en abrégé Bal) est l’une des neuf structures de ce type existantes en Belgique. Placée sous le haut patronage du gouverneur provincial, il s’agit pour rappel d’une association composée de bénévoles visant à récupérer des quantités importantes de denrées alimentaires non destinées à des fins commerciales et à les redistribuer gratuitement à des associations caritatives agréées. Lesquelles peuvent ainsi assurer une aide alimentaire de qualité aux personnes qui sont les plus démunies.

Ce mercredi en soirée, la Bal a organisé une soirée d’inauguration de ses nouvelles installations au sein de son entrepôt situé rue de la Tonne à Rocourt en périphérie de la ville de Liège.

Comme expliqué par Bruno Nève, le président de cette structure liégeoise, ces dernières doivent lui permettre de poursuivre sa mission et de continuer à diversifier davantage son offre aux personnes concernées. En effet, comme on le sait, la précarité ne cesse de gagner du terrain dans notre pays et la province de Liège n’est pas épargnée par ce phénomène général.

1 500 tonnes à 82 associations locales

À cet égard, les chiffres officiels diffusés par la Bal concernant l’année 2018 parlent d’eux-mêmes puisqu’elle a fourni près de 1 500 tonnes de nourriture (essentiellement du sec mais aussi du frais, des produits congelés et autres produits divers). Et ce à 82 associations locales, réparties sur l’ensemble du territoire provincial, de quoi représenter une aide alimentaire fournie à plus de 24 000 personnes. Quant à l’approvisionnement, il est le fait de l’industrie agroalimentaire et du secteur de la grande distribution mais aussi des criées et de l’Europe.

Pour en revenir à l’inauguration de ce mercredi soir, à laquelle ont participé plusieurs personnalités dont le gouverneur provincial et un représentant de la Ville de Liège, elle était l’occasion de visiter les lieux en question. Ces derniers sont donc situés au sein d’un ancien domaine militaire qui abrite également le RFCL, les archives de la Ville, son service Travaux ainsi que les ateliers du Théâtre de Liège. Et à en croire son président, c’est grâce au bail de longue durée conclu l’an dernier avec la Ville que la Bal a pu entreprendre des travaux de rénovation de son entrepôt ainsi que de deux chambres froides (d’une capacité de 100 m³, l’une destinée au frais et l’autre au congelé).