Liège À l’accueil notamment, les aménagements sont pensés pour rassurer les plus petits.

Le CHR de la Citadelle de Liège vient d’annoncer que la nouvelle dentisterie, spécialement conçue pour rassurer les enfants, avait pris ses quartiers, sur le site liégeois de Sainte-Rosalie, dans le Laveu. Au total, ce sont donc 600m² qui sont accessibles dans un bâtiment flambant neuf… une dentisterie qualifiée par le CHR "d’apaisante".

Cette nouvelle dentisterie présente en effet la particularité d’être conçue pour rassurer les enfants qui s’y rendent avec leurs parents. "Cela commence dès le comptoir d’accueil où l’architecture met le personnel au niveau des enfants et permet ainsi une interaction plus aisée", précise-t-on au CHR. "Plus loin, dans l’aile qui leur est réservée, les couloirs sont colorés, la salle d’attente s’apparente à une salle de jeu et la luminosité dans les box a de quoi rassurer."

2 200 patients par mois

La localisation dans le Laveu se veut aussi stratégique… "Le quartier est en effet peuplé et à proximité du centre-ville et de la gare des Guillemins", explique Sylvianne Portugaels, directeur général. "Nous avons donc l’ambition d’installer les activités ‘de jour’vau plus proche de la population."

Le nouveau lieu va également permettre un élargissement des activités : "De 6 fauteuils, nous passons à 10, et le nombre de dentistes augmente également puisque nous serons désormais une petite vingtaine, sans compter le personnel administratif", commente Aurélien Ptak, dentiste au CHR de la Citadelle.

Si auparavant, on dénombrait quelque 1 700 rendez-vous mensuels en moyenne, l’hôpital table désormais sur 2 200 patients par mois. Une fois la crise passée. En attendant, chaque dentiste peut accueillir 6 patients par jour, avec un temps de désinfection entre deux rendez-vous.

Et de préciser enfin au CHR la mise à disposition d’un équipement de pointe : "des fauteuils avec écran tactile et appareil de radiographie intrabuccale intégré, un appareil de radiologie 3D ou encore de nouveaux ordinateurs qui optimalisent le logiciel de dentisterie".

Marc Bechet