Comme à l’accoutumée et même si l’ordre du jour "classique" du conseil communal de Huy de ce lundi soir n’était pas très copieux, on pouvait s’attendre à des débats. Et ce notamment vu les nombreux points rajoutés à l’ordre du jour où il était notamment question du dossier de la rue Neuve et de celui, subsidié par le Feder, relatif au "nœud multimodal" de la gare SNCB.

La gare, justement, faisait l’objet d’un des trois projets de motions qui étaient soumis au conseil. Les deux autres ayant trait à l’extension de Liege Airport et à la situation vécue par les Ouïghours en Chine. Déposé par le chef de groupe socialiste Julien André, le premier texte concernait la décision récente de la SNCB de fermer plusieurs de ses guichets. Et parmi ces derniers figure donc celui de la gare de Huy.

La Ville dans le périmètre de l’étude d’incidences ?

Comme expliqué par ce dernier, "la volonté est de demander à la SNCB de revoir sa position ou en tout cas de trouver une solution visant au maintien du service public". Le but est d’insister sur le pôle constitué par la gare qui voit transiter environ 2 000 navetteurs par jour et sur le rôle joué par la Ville à cet égard. À l’heure d’écrire ces lignes, le vote n’était pas encore connu mais il y avait de grandes chances pour que cette motion, laquelle a donc été mise au vote, soit adoptée, l’opposition PTB et Défi s’y disant plutôt favorables.

Et ce au contraire de celle relative à Liege Airport, le sujet en question présentant aussi selon son initiateur un intérêt communal. "La volonté est de demander que Huy puisse faire partie du périmètre de l’étude d’incidences à venir", a expliqué le chef de groupe Écolo Rodrigue Demeuse.

Alors qu’une réunion préalable est prévue en cette fin de semaine et même si PTB et Défi se sont montrés favorables, le collège a préféré renvoyer le sujet en commission. Le groupe socialiste se disant favorable à un développement harmonieux de l’aéroport et faisant confiance aux démarches entreprises par la Conférence des élus.

Bruno Boutsen