La Médiacité, presque trop belle pour Liège", titrait en avril 2006 la "Gazette de Liège" Depuis, ce projet urbanistique vieux de près de quinze ans - on parlait à l’origine d’une "Cité de l’audiovisuel" - a considérablement évolué, à tel point que l’on pourrait presque parler à l’heure actuelle, à un peu plus de deux mois de l’inauguration de ce vaste complexe commercial et de loisirs, de "Cité des commerces"

En effet, le 21 octobre prochain, outre le "geste architectural" consistant en un grand "serpent" fait de verre et d’acier imaginé par l’architecte et designer israélien Ron Arad, ce sera d’abord et avant tout le jour J pour l’ouverture des 125 enseignes commerciales qui investiront les 148 emplacements destinés à cela au sein du nouveau méga complexe. Ce pôle commercial occupera ainsi une surface de près de 50000 m2 sur les 160000 m2 d’activités économiques, culturelles et de loisirs prévus sur le site de la future Médiacité, laquelle s’étendra sur 6,5 hectares allant de l’actuel centre commercial du Longdoz à la Dérivation, à l’emplacement des anciens laminoirs de la société Espérance-Longdoz.

Parmi les enseignes présentes, on peut notamment mentionner des plus connues comme Delhaize, H&M, Casa ou Blokker mais aussi quelques-unes inédites dans la région, telles que Saturn, Motivi ou encore Primark pour ne citer que ces dernières. Outre ce pôle commercial, particulièrement développé et qui ne fait pas que des heureux, notamment du côté des responsables de centres commerciaux voisins, se poursuit l’installation - en cours depuis fin 2007 - de 17 entreprises spécialisées dans le secteur de l’audiovisuel et regroupées au sein d’un cluster dénommé Pôle image. Parmi celles-ci, destinées à couvrir une surface de 25000 m2, on peut citer, entre autres, les sociétés Cotoon, WFX et XDC, particulièrement actives dans le domaine cinématographique.

Pour le reste - entendez le pôle de loisirs -, on n’en sera pas encore - loin de là - fin octobre prochain à l’heure de l’inauguration En effet, le centre de production liégeois de la RTBF, dont la première pierre a été posée en septembre dernier, n’est pas attendu avant début 2010. Or, des synergies sont prévues tant avec les entreprises du Pôle image qu’avec la télévision locale RTC. Pour ce qui est des six salles de cinéma qui doivent être créées, l’ouverture devrait se faire avant la fin de cette année mais rien n’est moins sûr. Ainsi, le groupe Kinepolis, qui tient désormais la corde dans ce dossier, est dans l’attente - pour investir - d’une décision favorable du Conseil de la concurrence, lequel a été saisi par le groupe international concurrent UGC, qui était à l’époque le premier sur les rangs pour développer un projet cinématographique à la Médiacité. Pointons enfin, last but not least, l’implantation de la nouvelle patinoire communale, qui a elle aussi été reportée à l’année prochaine...