Je suis déçu du comportement des directeurs.

Certains directeurs d'écoles communales se sont plaints du refus de l'administration de prendre en compte leurs bons de commande de matériel. Le bourgmestre a pointé un "manque de bonne volonté". Car, a-t-il rappelé, la procédure pour remplir les commandes de fournitures scolaires a changé et a été estimée à "cinq jours de travail au total pour une économie de 50.000 euros".