Gazette de Liége Semaine 257 agents communaux travaillent 7 jours sur 7 pour nettoyer Liège.

En 2004, la quantité de déchets résiduels par habitant était de 270 kilos à Liège… en 2018, cette quantité était passée à 195 kilos. Et comme le précisait Gilles Foret, échevin de la Propreté publique, "ce chiffre prend en compte les 4 000 corbeilles disposées sur l’espace public ainsi que les dépôts clandestins". Sans cet effet de "centralité", la moyenne est de 150 kilos par an par habitant.

Le tri est donc passé par là mais, comme l’indique encore l’échevin, "la propreté, c’est l’affaire de tous". Et cela a un coût : au total 31,5 millions par an, en tenant compte du coût du personnel, des investissements et des frais de fonctionnement.

En quelques chiffres, on constate que la quantité globale de déchets produite par habitant à Liège et par an est de 546 kilos, si l’on ajoute aux ordures ménagères les déchets organiques, les encombrants, PMC, inertes, déchets verts… Une large partie de ces déchets est prise en charge par Intradel mais la Ville met aussi les mains dans le cambouis.

Bulles à verre enterrées

"Notre réseau de corbeilles publiques évolue, tout comme celui des cendriers publics, les poubelles rouges." On en compte 100 actuellement et 50 de plus devraient être ajoutées prochainement, car le principe fonctionne. Idem pour les bulles à verre enterrées qui remplacent progressivement les bulles traditionnelles, ce qui permet d’éviter bon nombre de dépôts clandestins. On compte déjà 147 bulles enfouies pour 247 sites.

Chiffres toujours, sur le territoire de Liège, on constate chaque année 1 774 tonnes de dépôts clandestins et 60 000 m² de tags. Du travail en plus pour les 257 agents affectés à la propreté publique. Dans ce service toujours, on dispose de 7 laveuses, 25 petites camionnettes, 8 camionnettes-fourgons, 16 grands camions ainsi que 28 balayeuses. "Des balayeuses qui passent au moins une fois par jour dans le centre et au moins une fois par semaine dans toutes les rues de la ville."

Citons enfin ce "nouveau" service, la Ressourcerie, qui est déjà intervenu à 10 414 reprises.