Expo Toutankhamon, Préhistomuseum, parcours d’art public, Trink-Hall, etc.

Comme confirmé mercredi dernier par le Conseil national de sécurité, les musées vont pouvoir rouvrir progressivement leurs portes dès ce lundi. De quoi réjouir les gestionnaires et autres organisateurs d’expositions, au contraire d’autres opérateurs culturels…

On a ainsi appris la réouverture de l’exposition-phare dédiée à Toutankhamon et organisée par Europa Expo aux Guillemins. La réservation de billets en ligne est privilégiée et seuls 200 visiteurs seront accueillis simultanément sur ses 2 500 m2. À Flémalle, le Centre wallon d’art contemporain accueillera, en juillet et août, une exposition en deux volets. Dénommée "De l’érable à… La Châtaigneraie", elle mettra en parallèle des collectifs liégeois et québécois dans le cadre de la triennale de la gravure.

18 artistes différents

Et alors que le Préhistomuseum, toujours à Flémalle, rouvrira ses portes ce lundi en innovant avec le jeu "Super Sapiens" et en réduisant exceptionnellement ses tarifs, une autre triennale est programmée. Sous réserve d’éventuelles mesures fédérales, son inauguration est prévue le 31 juillet.

Jusqu’au 30 septembre, la 4e édition de ce parcours d’art public verra 18 artistes investir la Cité ardente. Portée par un triple commissariat (Commission des arts de Wallonie, Ville de Liège et Province de Liège), elle bénéficiera d’un soutien important de mécènes privés liégeois.

Un autre événement culturel attendu est à venir durant le mois de juin. À une date encore à confirmer, le nouvel ensemble muséal Trink-Hall, consistant en la rénovation et la transformation des anciens Madmusée et Madcafé, sera inauguré dans le parc d’Avroy. De quoi, en l’espèce, compléter l’offre culturelle liégeoise avec une proposition singulière émanant de l’ASBL Créahm.

Concernant la rentrée, les dates de l’édition 2020 de la Biennale de l’Image Possible (BIP 2020) sont confirmées. Du 19 septembre au 25 octobre prochains, elle fera la part belle à l’image sous toutes ses formes et elle aura pour thème l’impact de l’art sur le réel. Ses expositions et événements principaux seront accueillis dans un lieu insolite et original, abandonné ou en attente de réaffectation.

Enfin, last but not least, la Cité Miroir de Liège va reprendre partiellement ses activités. Trois expositions seront accessibles au public à partir du 20 mai. Et ce, dans un premier temps, uniquement les mercredis et samedis de 10 h à 18 h avec visite guidée fixée à 15 h 30. Les réservations en ligne seront obligatoires et toute une série de mesures sanitaires seront d’application (port du masque obligatoire, marquage au sol, gel hydroalcoolique à disposition, etc.). À noter que l’exposition "Goulag" a pu être prolongée jusqu’au 31 août.