Des travaux relatifs à "Verviers Ville conviviale" démarrent lundi prochain.

À Verviers, une partie importante des espaces publics situés en centre-ville va connaître dans les prochaines années une mutation importante dans le cadre du projet Feder "Verviers, Ville conviviale". La Ville de Verviers a en effet obtenu un subside européen de 8 millions d’euros pour effectuer ces différentes transformations.

Les futurs aménagements concernent la place Verte, le carrefour Harmonie, le square Concorde-Théâtre, le square Chic-Chac, la rue du Manège, la rue du Théâtre, la rue Xhavée, Crapaurue, la Cour Fischer la place du Martyr et son rond-point. Soit une surface totale de près de 40 000 m2 à aménager. Le chantier de démolition des bâtiments de l’îlot Phoenix a pour sa part récemment débuté.

Le projet a surtout été axé sur la convivialité et sur l’accessibilité. Sur l’ensemble du projet, les voiries sont prévues en béton, les bordures en pierre et les trottoirs en pavé platine. Les différents chantiers ne seront pas exécutés en même temps, mais en plusieurs phases.

Harmonie et Concorde prioritaires

La priorité est donnée aux carrefours Harmonie et Concorde. Les travaux y débuteront lundi prochain, le 26 août, pour une durée estimée de 150 jours ouvrables. Ils devraient donc se conclure en mars 2020. Le chantier consistera en un remplacement des impétrants et à la transformation des carrefours Concorde-Harmonie et Concorde-Square Lekeu.

Les travaux sur la place Verte seront les prochains à démarrer, en octobre. Un chantier qui devrait durer jusqu’en février 2021. Viendront ensuite, dans l’ordre, le square Chic-Chac, les voiries de la place Verte, la rue Xhavée et Crapaurue, la place du Martyr, la Cour Fischer et la rue du Manège. Les derniers travaux, à hauteur de la Cour Fischer et la rue du Manège, devraient se terminer en juillet 2023.

"Verviers a besoin d’un investissement massif s’il veut pouvoir renouer avec son prestigieux passé, souligne la bourgmestre Muriel Targnion (PS), pourtant, afin de permettre à ces dossiers de sortir de terre, nous ne pourrons passer à côté de la mise en place de plusieurs phases de chantiers. L’accessibilité du centre doit être préservée. Pour ce faire, la Ville s’est dotée d’une cellule de coordination de chantier. Objectif : maîtriser les travaux, et privilégier les solutions de mobilité les plus efficientes."