Les 18 et 19 août, deux concerts gratuits (les derniers sous le chapiteau) ont clôturé trois années quelque peu particulières pour l’Opéra royal de Wallonie (ORW). En effet, l’ORW réintègre les bâtiments du Théâtre royal de Liège, en travaux depuis trois ans. Le chantier s’achève donc et le Théâtre sera inauguré ce 19 septembre. Qu’est-ce qui va changer ? "Pour le spectateur, le confort est clairement plus important, l’espace est plus aéré et la visibilité sera meilleure" , explique-t-on au service des Travaux de Liège.

Mais ces années de travaux n’ont pas servi qu’à améliorer cet aspect des choses. Il s’agissait avant tout de répondre à des exigences techniques que ne permettait plus l’édifice de style néoclassique, construit en 1820. Ce travail a pu être réalisé sans altérer ce théâtre à l’italienne puisque deux dossiers furent menés conjointement, "l’un concerne les aspects technique et scénique", visible par le rehaussement, "l’autre la restauration et la rénovation".

Concrètement, la volonté fut de rehausser "harmonieusement mais de façon tranchée" l’édifice existant. C’est a priori une réussite. "Et grâce au rehaussement", précise-t-on encore à l’échevinat, "le bâtiment redevient le plus haut à cet endroit de la ville". Il récupère donc sa place prépondérante dans l’hypercentre.

Du côté des rénovations, les coloris ont été préservés, le ciel du Théâtre restauré et le lustre envoyé à Versailles pour restauration. On retiendra aussi une fosse d’orchestre redessinée tout comme l’avant-scène, "pour l’acoustique". En quelques chiffres, rappelons que le chantier aura duré 3 ans et que son coût s’élève à 27 millions d’euros subsidiés à hauteur de 24 millions d’euros.

Si l’infrastructure (le chapiteau) mise en place à l’espace Bavière voici trois ans a rendu de bons services à l’Opéra royal de Wallonie, l’annonce de la fin des travaux au Théâtre royal rend inévitablement ce chapiteau inutile ! C’est pourquoi l’infrastructure est mise en vente. Trois millions d’euros avaient été nécessaires pour acheter la structure de ce Palais Opéra et pour l’aménager. Celle-ci offrait une superficie totale de 7.500 m 2 et pas moins de 1136 places ainsi qu’un grand foyer, des loges, des locaux techniques et des bureaux. Et, dixit les utilisateurs, elle garantissait "une très bonne acoustique " Avis aux amateurs, le prix est fixé à 1,6 million d’euros. S’il n’est pas vendu, il sera tout simplement mis en location.