Le festival de musique sera de retour pour trois jours les 16, 17 et 18 août prochains.

Lancé en 1994, le Festival de musique de Nandrin est rapidement devenu un incontournable de la scène musicale en Wallonie. A son apogée, près de 50 000 personnes étaient présentes pour les quatre jours de Festival. En treize ans d’histoire, le festival a attiré de très nombreux artistes renommés, belges et internationaux : Robert Plant, Joe Cocker, Massive Attack, Simple Minds, ZZ Top, Deep Purple, Iggy Pop, Keane…

Malgré une programmation alléchante, suite à une tornade qui s’est abattue sur le site en 2004 (causant une importante perte financière qui ne fut jamais résorbée) ainsi qu’un litige fiscal avec le SPF Finances, les organisateurs avaient dû déposer le bilan en 2007. Près de dix ans plus tard, l’ancienne équipe du festival - qui bénéficie du soutien de la commune et de son bourgmestre Michel Lemmens (PS) - a décidé de relancer celui-ci pour en faire un événement musical régional incontournable.

Après une édition 2018 réussie au niveau affluence (près de 7 000 personnes en trois jours), le Nandrin festival fête cette année ses 25 ans d’existence avec une affiche voulue hétéroclite.

L’édition 2019 , organisée les 16, 17 et 18 août, fera la part belle à des artistes venus des quatre coins de la Belgique et des artistes étrangers, répartis sur deux scènes, au centre du village de Nandrin, place Musin. On retrouve en tête d’affiche le vendredi Jean-Baptiste Guégan, le samedi Sttellla et Dead Man Ray, et le dimanche Triggerfinger.

Des concerts sont aussi organisés par la même équipe au "Live&Café" de Nandrin, club d’une capacité de 120 places.

Prix : 30 euros (par jour), 60 euros (pass 3 jours), gratuit (enfants - de 14 ans). Infos et réserv. : www.nandrinfestival.be