Gazette de Liége

Les travaux d'extension du Palais de Justice vont débuter ce 1er septembre. Des conteneurs et des locaux de chantiers avaient déjà pris place début août sur le parking au pied de la rue Pierreuse, annonçant l'imminence du grand chambardement. Les services judiciaires réclamaient depuis plus de vingt ans des extensions pour pouvoir travailler dans de meilleures conditions. Mais les habitants des alentours ne voulaient pas que l'on endommage leur cadre de vie. C'est en mai dernier que le Conseil d'État donna le mot de la fin après moult péripéties et autres recours.

Le projet de l'architecte Claude Strebelle est de construire un ensemble de sept bâtiments administratifs d'environ 40000 m dans lesquels près de 800 fonctionnaires travailleront. Trois bâtiments compléteront l'Ilot Saint-Michel en accueillant les services de la Justice de Paix, du tribunal du Commerce et des juridictions du Travail. Au-dessus de la gare du Palais, s'érigeront le bâtiment du tribunal de première instance et la tour tant décriée pour le tribunal de la Jeunesse. Les autres bâtiments devraient héberger la police judiciaire et une cafétéria. Pour harmoniser le tout, la gare du Palais, comme actuellement celle des Guillemins, bénéficiera d'un sérieux lifting. L'estimation totale du coût des travaux est de 67 millions d'euros.

Fin prévue en... 2010

Les bâtiments situés près de l'Ilot Saint-Michel devraient être les premiers terminés fin 2007. Les autres, côté Pierreuse, le seront aux alentours de 2009. Quant à la réalisation de la nouvelle gare du Palais, les travaux ne devraient pas commencer avant 2008. Il faut déposer un nouveau permis de bâtir, mais le projet est postposé surtout pour des raisons budgétaires.Quoi qu'il en soit, la pose officielle de la première pierre du futur Palais se fera le mercredi 28 septembre à 10h30, sur le chantier près de l'Ilot Saint-Michel. A cette occasion, l'Archéoforum (sous la place Saint-Lambert) décline une exposition autour de l'historique de la justice à Liège, l'histoire du dossier des annexes et une présentation des nouveaux bâtiments une fois terminés. L'exposition est gratuite et se tiendra jusqu'au 6 novembre. Elle déménagera ensuite vers un autre lieu, non encore déterminé, pour toute la durée des travaux.

© La Libre Belgique 2005