Les espaces dont il est ici question sont sur une zone d’initiative privilégiée, dans un quartier du même type, Saint-Léonard à Liège Il est dès lors logique que l’inauguration de l’espace entreprises Liège-Vivegnis et celle de l’îlot d’entreprises Pieper soient un événement en soi, pour l’emploi, mais aussi pour la rénovation du quartier, dont ces deux infrastructures "vont devenir le fleuron", commente Julien Mestrez, président PS de la Spi +, intercommunale en charge de la réhabilitation. "L’idée étant que l’ensemble des services communaux applique une action coordonnée dans le quartier", souligne Maggy Yerna, échevine PS du Logement.

Et il se comprend que les investissements ici fournis portent sur des sommes particulièrement importantes (881856euros pour l’espace, 1,076million d’euros pour l’îlot).

Le premier site se situe dans la rue de la Brasserie, juste à côté de l’ancienne brasserie Haecht, en bordure de la voie ferrée allant de la gare du Palais vers Herstal et Liers.

Emploi en ville et harmonie

Ce nouvel espace comprend dix bureaux mais également quatre ateliers de 80 à 100m2. Son objectif: accueillir pour une durée de 3 à 5 ans, les entreprises qui décident de se lancer Un peu plus loin, entre le quai Coronmeuse et la rue Saint-Léonard, c’est l’ancien site Pieper qui s’affiche dès aujourd’hui comme zone constructible, mais attention, pas pour n’importe qui. L’espace, encore vide, doit être affecté selon une charte urbanistique précise, "et vise l’intégration au bâti".

L’objectif poursuivi est en effet d’intégrer des sociétés afin de ramener de l’emploi en ville, sans déranger l’harmonie d’un quartier de vie. Coût des terrains au m2: 62euros, avec possibilité de construire sur deux niveaux, pas plus. On y développerait une activité liée à l’habitat.