La basilique et le couvent de Chèvremont surplombent la vallée de la Vesdre, sur la commune de Chaudfontaine. Site stratégique multiséculaire, le terrain fut acquis en 1876 par l’évêque de Liège, Théodore de Montpellier. Il le céda en 1877 aux pères carmes déchaussés qui y construisirent leur couvent. L’église est achevée en 1899 et accueille de nombreux pèlerins jusqu’aux apparitions à Banneux. Elle reçut le titre de basilique mineure en 1928.

En 2016, l’équilibre financier et humain ne permettait plus aux trois membres restants d’occuper le site. C’est ainsi que l’ASBL propriétaire "Couvent des Pères Carmes Déchaussés de Chèvremont" lui a cherché une nouvelle affectation. Ne trouvant pas une communauté religieuse désireuse de reprendre celui-ci, une deuxième piste fut envisagée : l’achat du site par une association à caractère social, mais elle fut abandonnée pour des raisons financières. Une troisième fut alors retenue, celle de vendre le site à un promoteur immobilier.

Du logement

La signature de l’acte a eu lieu ce mercredi matin à l’évêché de Liège entre l’ASBL et le promoteur immobilier bruxellois, le groupe Eckelmans, expert dans ce type de réaffectation, qui a racheté le site pour près d’un million d’euros. L’avant-projet, dessiné par le bureau d’architecture Altiplan prévoit la création de 71 logements sur cinq étages, avec de nouvelles ouvertures et des balcons, mais aussi des espaces partagés (salle de sport, etc.).

"Il s’agit de maintenir le ‘phare’ dans son environnement", commente Carlos de Meester, représentant des acquéreurs, et de "préserver les bâtiments emblématiques et historiques dans leur volumétrie en leur redonnant des nouvelles affectations". La chapelle des Anglais, dédiée aux sportifs, ne fait pas partie du projet. Elle est totalement préservée et conserve sa destination votive.

"La commune de Chaudfontaine se réjouit de l’acquisition de la basilique par un investisseur privé et de la préservation du site", qui venait à se dégrader depuis son inoccupation, déclare le bourgmestre Daniel Bacquelaine. Une demande de permis est prévue dans le courant de l’année 2021.

Aude Quinet