Environnement Près de 3 000 plants ont été distribués aux nombreux citoyens liégeois présents pour la Journée de l’arbre.

Comme c’est de tradition, la Ville de Liège participait ce samedi à la Journée de l’arbre. Soit, ainsi que rappelé par l’échevin en charge de la Transition écologique Gilles Foret (MR), un événement qui a lieu partout en Wallonie mais qui prend une dimension importante à Liège.

Ainsi donc, les petits plats avaient été mis dans les grands par le service des Plantations de la Ville et par ses différents partenaires du jour. À savoir, notamment en l’espèce, Miel Maya, Reines de Liège et Natagora, lesquels représentent le réseau "Liège, commune Maya". Quant à l’ASBL paracommunale Liège Propreté Environnement, elle a profité de l’occasion pour remettre plusieurs prix. La journée s’inscrivait également dans le cadre de la Semaine européenne de réduction des déchets, laquelle a vu Liège accueillir il y a peu les représentants de pas moins de 150 communes wallonnes.

Mais l’évènement du jour était constitué, pour les nombreux citoyens liégeois présents, par la distribution d’arbres. Ce sont ainsi près de 3 000 plants qui ont été distribués, et ce sur les trois sites choisis par la Ville pour ce faire. Ces derniers étaient localisés tant au nord (l’ASBL La Cité s’invente à Saint-Léonard) qu’au centre (l’école d’horticulture à Burenville) ou encore au sud (les serres à Bressoux).

Des prix ont été remis

La grande foule s’y pressait l’après-midi auprès des agents communaux, parmi lesquels France, âgée de 36 ans et horticultrice de formation engagée il y a peu, et donc aussi des associations. Quant aux essences distribuées, il s’agissait tant de cornouillers, soit l’arbre mis à l’honneur, que de petits fruitiers (framboisiers, groseilliers…) ou encore de fruitiers basse-tige.

En outre, la remise des prix du concours "Liège, ville verte et fleurie" et de l’appel à projets Propreté 2019 a eu lieu. 1 680 euros ont été distribués en Val’heureux à six candidats répartis en trois catégories (jardinière, jardin mellifère, bac à plantes comestibles) et 6 450 euros ont été distribués à 31 projets sur 34 rentrés.

Bruno Boutsen