Les auteurs du home invasion ont été lourdement condamnés.

Stefan Lewus a écopé de 8 ans de prison, Fouad Jawhari de 7 ans, Sezer Mutlu de 5 ans de prison avec sursis pour un an et Abdelkamid Tantane de 5 ans de prison avec sursis probatoire pour un an pour avoir participé à l’agression de Nathalie Maillet, la directrice du circuit de Spa-Francorchamps et de son époux, ainsi que d’un couple d’entrepreneurs et d’avoir cambriolé la tante de la compagne de Stefan Lewus. Ce dernier est déjà bien connu de la justice. Il a déjà écopé d’une lourde peine pour avoir participé à des braquages de fourgons à l’explosif, mais aussi l’attaque d’un casino.

Dans la nuit du 20 au 21 février 2018, des truands se sont rendus au domicile de la directrice du circuit de Spa-Francorchamps à Limerlé. Des individus armés et encagoulés ont agressé le couple chez lui.

Après ce malheureux épisode, les victimes ont fait appel à une société de gardiennage privée. Le vigile a retrouvé une cagoule à proximité de leur maison. Cette cagoule contenait l’ADN de Stefan Lewus. Une personne a téléphoné au laboratoire de la police en se faisant passer pour un enquêteur qui avait déjà travaillé dans des dossiers à charge du suspect pour se renseigner à propos de cette cagoule…

Sous la surveillance d’un bracelet électronique, Stefan Lewus a été mis sur écoute. Le 4 décembre 2018, trois hommes encagoulés ont fait irruption chez un couple de gérants d’une société de transport à Thys dans la commune de Crisnée.

Le mari a été malmené. Il a reçu des coups et des décharges de taser. Les voleurs ont pris un coffre-fort.

Lors de leur fuite à bord d’une voiture volée, ils ont provoqué un accident. Les trois auteurs ont poursuivi à pied. Un témoin les a pris en chasse. Un hélicoptère de la police fédérale a survolé la région. Après l’attaque, les suspects se sont rendus chez Stefan Lewus.

Dans les écoutes, on entend Lewus dire qu’avec sa cagoule, il ne pourrait pas échapper à la prison et les protagonistes parlent du partage du butin de Crisnée. "Je pense qu’une personne l’a mise là pour me faire accuser", avait précisé Stefan Lewus.