Gazette de Liége Culture Leur huitième saison sera placée sous le signe de la féminité. Premier invité lundi 30 septembre.

Promouvoir et diffuser la langue et la culture françaises : tel est l’objectif avoué de l’Alliance française de Liège. Laquelle, présidée par l’ancien ministre William Ancion, compte actuellement 430 membres et fait partie d’un réseau de 850 antennes réparties à travers le monde. Organisant plusieurs activités, l’antenne liégeoise met sur pied depuis huit années ses "Lundis". À savoir un cycle de conférences accueillant des invités de renom. Pour la huitième saison qui s’annonce, le rendez-vous est toujours fixé le lundi à 18 h au Théâtre de Liège.

Jean-François Kahn en ouverture

Cette dernière sera placée sous le signe de la féminité. En effet, cinq intervenants sur sept sont des femmes et quatre intervenants sur sept sont d’origine belge. Au rayon des conférenciers, c’est Jean-François Kahn qui ouvrira le bal le 30 septembre prochain. Journaliste et essayiste français, fondateur du Journal du jeudi et de Marianne, il n’a pas la langue dans sa poche et prend souvent position dans les grands débats de société. Auteur d’un grand nombre d’ouvrages, le polémiste publiera à la rentrée un livre consacré aux fake news, Raccrochez, c’est une erreur".

Le 21 octobre, ce sera au tour de Julie Mossay de lui succéder. Née à Verviers, elle a effectué ses études au Conservatoire royal de Liège (premier prix opéra) et de Nancy (médaille d’or). Se produisant aux quatre coins de l’Europe et étant très attachée à la chanson française, elle interprétera les plus beaux extraits d’opéras français.

Le 25 novembre, une autre femme, à savoir Dominique Bona, sera présente à la tribune de l’Alliance française de Liège. Membre de l’Académie française, elle est à la fois romancière et biographe et elle est titulaire de nombreux prix. Elle s’entretiendra avec André Boussin de son dernier ouvrage, Mes vies secrètes, dans lequel elle évoque ses biographies.

Suivra, le 16 décembre, Pascale Robert-Diard, journaliste française et chroniqueuse judiciaire au journal Le Monde. Elle a suivi toutes les grandes affaires politico-judiciaires récentes et les plus anciennes aussi. À noter que sa conférence est organisée conjointement avec le Jeune Barreau de Liège.

L’année 2020 verra trois autres conférenciers se succéder au Théâtre de Liège. Il en est ainsi de Michel Francard, linguiste belge et professeur émérite de l’Université catholique de Louvain. Il a publié le Dictionnaire des belgicismes et collabore au Petit Robert pour les entrées consacrées au français de Belgique. Mais aussi Vinciane Pirenne, Verviétoise spécialiste des religions antiques, professeure au Collège de France et à l’Université de Liège. C’est la Belge d’origine Françoise Nyssen, directrice des éditions Actes Sud fondées par son père, Hubert Nyssen, et ancienne ministre française de la Culture, qui fermera la marche en venant présenter son dernier livre Plaisir et Nécessité.

Bruno Boutsen