Les mêmes pathologies que dans un cabinet médical

Gazette de Liège

T.D.G.

Publié le - Mis à jour le

Si les Belges vinrent en rangs serrés à l'ouverture de la permanence médicale de MSF, les statistiques montraient en 2000 une majorité de Congolais, pas mal d'Indiens, de Marocains, d'Algériens ou de Ghanéens. La moitié proviennent de Liège ville et une dizaine de pc des autres communes et/ou de sans domicile fixe. Parmi la population non belge, quelque 90 pc - 40 pc sont illégaux, déboutés de leur demande d'asile, 20 pc clandestins, 16 pc en cours de procédure d'asile. Sur le plan de la couverture sociale, 70 pc n'ont pas de mutuelle. Seules les personnes pouvant prouver de leur séjour en Belgique bénéficient de soins via l'aide médicale urgente. Le docteur Jean-Louis Mary est coordinateur des 5 médecins se relayant à MSF.

Les médicaments fournis aux patients proviennent des médecins eux-mêmes, d'échantillons de délégués médicaux. Ils sont parfois trop peu connus sur le marché. Un dédommagement de 75 € est offert aux médecins. `C'est bien la preuve, s'il y a reconnaissance, il y a travail´, explique Christine Massart.

Un relais de cinq médecins

Ici, les cinq médecins font de la prise en charge médicale urgente. Ni vaccin, ni médecine préventive, ni toxico ou dépendant.

`En gros, précise J.-L. Mary, nous rencontrons les mêmes pathologies qu'au cabinet médical. Cela va du mal de gorge au cancer. Le pulmonaire reste toutefois lourd. Nous avons aussi plus d'hépatites C, de demandes de test du sida, d'infections chez ceux qui sont exposés aux grands froids´.

Il souligne même le cas d'une gingivite forte qui faisait perdre les dents à un patient. Il y a aussi pas mal de dépressifs notamment quand une solution tarde à se dessiner pour un problème de naturalisation. Des anxieux, insomniaques, souffrant de maladies psycho-somatiques. Le but est de les aider, les diriger et non de les garder au cabinet. `Par exemple, on renvoie les gens vers `Racines aériennes´, rue des Steppes, qui offre une aide culturelle à ceux souffrant d'ethno-psychiatrie´ poursuit-il.

La remise en circuit de ces patients après ce dépannage médico-social se fait également via Start ou Fly Tox...

Le lundi 30 décembre, à Forest-National, grand concert au profit de MSF avec la participation du groupe liégeois Starflam.

© La Libre Belgique 2002

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous