Un demi-siècle après la sortie de son premier roman, Le Testament d’un cancre, préfacé par François Truffaut, Bernard Gheur dévoile, dans Les Orphelins de François, l’admiration qu’il voue au cinéaste de la Nouvelle Vague et le rôle qu’il a joué dans sa vie. Le rôle-titre !

Tout à la fois ode à la jeunesse et hommage au héros des Quatre cents coups, ce nouveau roman régalera les éternels adolescents, les cinéphiles avertis et tous les amoureux de belles lettres. Bernard Gheur manie la langue de Molière avec la délicatesse d’un orfèvre. Sous sa plume, tout est élégance, poésie, nostalgie.

Collège Saint-Servais

Dans ce nouveau roman, le Liégeois, timide et pudique, se met à nu. Il évoque ses années "collège" à Saint-Servais, ses escapades dans les salles obscures de la Cité ardente, ses premiers émois amoureux, ses rêves de cinéma, sa foi en son étoile et ses doutes quant à ses capacités, sa relation épistolaire avec Truffaut et la naissance de son "premier enfant de papier". Il révèle aussi un savoir encyclopédique sur les films de la fin des années 50, début 60 : son récit est truffé de références cinématographiques et littéraires.

Les Orphelins de François est un livre aux voyages multiples : du cinéma à la littérature, de Liège à Paris, de Bernard à François, d’aujourd’hui à hier. Il est construit autour des souvenirs de l’auteur mais aussi de deux interviews qu’il a réalisées en 2013 et en 2014, l’une de Claude de Givray, l’autre de Madeleine Morgenstern. L’ami fidèle de Truffaut et la première épouse et mère des deux filles aînées du cinéaste.

De ces deux entretiens, Bernard Gheur fait un récit délicieux. Les confidences de l’ami et de l’amoureuse colorent le portrait de celui qui fut l’un des fers de lance de la Nouvelle Vague, scénariste et réalisateur à succès, acteur et producteur, mais aussi remarquable contributeur des Cahiers du cinéma et essayiste de talent.

Publié aux éditions Weyrich, dans la collection Plumes du Coq, Les Orphelins de François est disponible dans toutes les bonnes librairies et sur le site de l’éditeur : https://www.weyrich-edition.be/orphelins-de-francois#. YE-3RmhKjIU.

J.-M. C.