David Fraiture, professeur dans un collège liégeois et habitant du village de Bodegnée (Verlaine) est passionné d’histoire locale et est l’auteur de plusieurs ouvrages sur ce sujet. Il vient tout juste de signer un chapitre du dernier en date des tomes des Annales du Cercle Hutois des Sciences et des Beaux-Arts (CHSBA) (1)..

La contribution de David Fraiture au tome 61 des Annales est intitulée "Les malheurs du censier de Son Altesse et de la communauté de Chapon-Seraing pendant les guerres de Louis XIV". Sur les quatre grands conflits européens qui vont émailler le règne de Louis XIV, trois seront funestes à la Principauté de Liège : la Guerre de Hollande (1672-1678), la Guerre de la Ligue d’Augsbourg (1688-1697) et la Guerre de Succession d’Espagne (1701-1713).

Trois guerres de Louis XIV

En consultant des documents relatifs aux censiers aux Archives de Liège, l’auteur découvre l’étendue des ravages causés dans la commune de Chapon-Seraing par les guerres de Louis XIV, de 1672 à 1716. Il faut savoir que le cens était la redevance annuelle (en nature ou en argent) due au seigneur censier par le censier en échange de l’exploitation agricole de terres.

Ici, le seigneur était le prince-évêque de Liège. Son Altesse Sérénissime (SAS), titre auquel il avait droit en tant que souverain d’une principauté ou Son Altesse Sérénissime Électorale (SASE), lorsqu’il s’agissait d’un prince-électeur du Saint-Empire romain germanique.

Les trois princes-évêques de Liège concernés par les guerres de Louis XIV sont : Maximilien Henri de Bavière (1650 1688), Jean Louis d’Elderen (1688-1694) et Joseph Clément de Bavière (1694 1723).

L’étude évoque les pillages, vols, violences, ruines et impôts qui, à cette époque, ont frappé la commune de Chapon-Seraing et ses environs. Elle souligne le courage des habitants qui, à plusieurs reprises, ont dû repartir de zéro.

L’ouvrage propose aussi des articles d’éminents spécialistes sur d’autres aspects de l’histoire de la région hutoise.

Lily Portugaels

(1) Annales Cercle Hutois des Sciences et Beaux-Arts- Tome LXI- 25 euros- au Musée communal de Huy (085 23 24 35) ou au service Patrimoine de la Ville de Huy