La grande phase de dépôt des projets s’est achevée jeudi soir.

Le 2 avril dernier, c’est au Palais des Congrès de Liège que plus de 500 personnes s’étaient retrouvées afin d’assister à cette nouvelle grand-messe citoyenne… Pour la cinquième fois en effet, les autorités liégeoises lançaient une vaste consultation populaire dans le cadre du projet de ville, réactualisé. Satisfaction : la participation citoyenne est, à chaque fois, plus importante.

Cette fois, la Ville de Liège avait mis les petits plats dans les grands puisqu’à l’instar de Paris, elle avait organisé, ce jeudi 6 juin en soirée, une grande nuit des débats. Six thématiques étaient donc abordées (Faut-il autoriser les 4 façades en métropole ? Et si la voiture devenait exception ? Des cours d’empathie à l’école ?…) dans trois lieux représentatifs de la vie liégeoise : l’Opéra Royal de Wallonie (ORW), le Théâtre de Liège et le Reflektor… l’occasion pour le public de proposer de nouvelles idées avant la clôture de la phase de dépôt de projets. L’occasion aussi d’échanger, de construire le Liège de demain.

1 603 exactement

Et le moins que l’on puisse écrire, c’est que la consultation fut un succès. Au total en effet, ce sont plus de 1 600 projets (1 603 exactement) qui ont été déposés dans des thématiques variées. La palme revient toutefois à la thématique Urbanisme et Aménagement du territoire qui comptait ce vendredi quelque 527 projets. Elle est suivie par la Mobilité avec 517 projets, la Transition climatique avec 228 projets ou encore la Sécurité, 218 projets et la Propreté, 200 projets. Notons que certains projets se retrouvent, par essence, dans plusieurs catégories.

Place désormais aux votes

Désormais, la phase des "idées" est donc terminée, place aux votes… Les citoyens sont en effet appelés, du 10 juin au 30 juin, à voter pour leurs projets préférés (www.liege2025.be). À l’issue de cette phase, le conseil communal sera saisi (en septembre) d’une proposition de Projet de Ville avec ses objectifs stratégiques et ses actions prioritaires.

"Cela fait effectivement beaucoup de projets mais je peux vous assurer qu’un certain nombre va se retrouver dans nos actions car nous allons passer de la théorie à la réalisation. Est-ce qu’on va devoir en supprimer énormément ? Il ne faut pas oublier qu’on peut avoir 50 fois le même projet évoqué et que certains seront irréalisables. Nous devrons l’expliquer mais ce que je retiens ici c’est que Liège a une population vivace."