Gazette de Liége Le ministre-Président de la Région était l’invité ce mardi soir de l’ASBL Le Grand Liège.

Association voulue pluraliste et fédératrice des énergies liégeoises au sens large, Le Grand Liège se veut tout à la fois un lieu de réflexion, d’émulation et d’action, et ce dans le but d’"affirmer l’identité économique et culturelle liégeoise". Fondée en 1937 et ayant désormais son siège au Bocholtz, cet hôtel de maître datant du XVIe siècle et situé au sein de l’îlot Saint-Michel, la structure est présidée par l’ancien ministre et gouverneur provincial Michel Foret.

L’ASBL organise chaque année plusieurs conférences-débats, voulues de haut niveau et faisant la part belle à des orateurs de renom. En cette fin d’année et alors que l’actualité politique est plutôt d’ordre fédéral, c’est l’actuel ministre-Président de la Wallonie Willy Borsus qui était de passage ce mardi soir à Liège. Devant un parterre garni de 200 personnes dont bon nombre de représentants politiques de tous bords, celui qui fut en son temps le secrétaire de cabinet de Michel Foret a livré un discours assez dense.

Le Premier wallon a évoqué l’urgence d’agir face à plusieurs défis dont celui d’une précarité grandissante. L’échéance de 2021 relative au transfert de compétences a aussi été épinglée. Les constats généraux dressés par Willy Borsus sont également encourageants. Et ce dernier, illustrant son propos d’exemples liégeois dont certains liés à l’actualité (l’arrivée d’Alibaba à Liège Airport…), de rappeler les succès enregistrés, notamment pour ce qui est des exportations. Au rayon des axes jugés prioritaires, on retrouve le soutien à la formation et à l’activité économique. La thématique liée à la supracommunalité et à la métropolisation est aussi chère à Willy Borsus, sans qu’il n’en dise toutefois plus sur l’avenir des provinces. Et ce dernier, en appelant à "une audace collective", d’estimer que l’avenir de la Wallonie passe par les grandes villes dont Liège.Bruno Boutsen