Solidarité Pour les courses, les médicaments ou simplement pour parler…

Depuis le début de la crise, la Ville de Liège a mis en place plusieurs dispositifs pour venir en aide aux personnes isolées et dans une situation compliquée. C’est notamment le cas de certains seniors. "En effet, ce public étant la cible privilégiée du virus, il était important de tout mettre en place pour qu’il puisse respecter un confinement strict", rappelle l’échevine Julie Fernandez-Fernandez. C’est via l’échevinat des Solidarités que le service "Soutien Senior" a été créé. "Celui-ci assure un service de courses alimentaires et pharmaceutiques à destination des seniors isolés. En plus de ces services, les animateurs des maisons Intergénérationnelles gardent contact avec les personnes fréquentant habituellement leurs activités."

Au-delà de l’aide pratique, "et afin de toucher un public plus large", la Ville de Liège a aussi lancé les "Cafés Papote téléphoniques". Le principe vise à garder un contact avec ceux qui sont particulièrement isolés en cette période de confinement. "Cinq agents assurent une permanence téléphonique du lundi au vendredi (de 14 h à 16 h) pour papoter avec ceux qui en ressentent le besoin. Cette initiative est l’occasion de pérenniser l’initiative des ‘Cafés Papotes’, suspendus depuis le début de la crise et d’apporter un peu de confort pendant cette période de confinement. De plus, si la moindre difficulté est perçue par les assistants sociaux, les personnes seront immédiatement réorientées vers un service social", conclut l’échevine.

Les numéros de téléphone pour le service Soutien Senior sont les suivants : 04.221.84.29. - 04.221.84.63. - 04.221.84.12. - 04.221.94.68.). Pour les Cafés Papotes : 04/238.52.75. - 04/238.54.81. - 04/238.52.66. - 04/341.11.79. - 0470/69.77.49.

À noter que Liège n’est (bien sûr) pas la seule Ville à se mobiliser pour les seniors. Cette semaine, le Plan de cohésion sociale verviétois a décidé de mettre en place une nouvelle mesure d’accompagnement… En substance, il s’agit de contacter systématiquement les personnes isolées de plus de 65 ans habitant sur le territoire verviétois. 3 780 personnes vont ainsi se voir offrir un accompagnement adapté constitué d’abord d’une écoute active, via téléphone, et ensuite, selon les besoins relevés, d’un relais vers la plateforme d’entraide ou vers un service adéquat…

Marc Bechet