Que s’est-il exactement passé, vendredi, au départ d’une crèche privée située à Jupille-sur-Meuse en banlieue liégeoise ? C’est encore un mystère que les autorités judiciaires liégeoises vont tenter d’éclaircir.

En tout début d’après-midi, les services de secours ont été prévenus lorsqu’on a découvert la petite June qui se trouvait au fond d’une piscine d'appoint. Rapidement sur place, les secouristes ont déployé beaucoup d’énergie pour venir en aide à ce bébé de moins de deux ans. June a été sortie de l’eau, stabilisée et transportée à l’hôpital dans un état très préoccupant. L'enfant a été placé sous respirateur.

Avertie, la police de Liège s’est rendue sur les lieux pour tenter de déterminer les circonstances du drame. Des premiers éléments de l’enquête, il semblerait que la petite June avait été confiée à la surveillance de deux gardiennes d’une crèche privée. Un endroit qu’elle fréquente d’ailleurs régulièrement et qui accueille une demi-douzaine d’enfants.

Mais, sans que l’on ne l’explique encore, June a échappé à la vigilance des deux gardiennes alors que les enfants se trouvaient à l'extérieur. Elle est alors tombée dans la piscine de la maison voisine avec les conséquences dramatiques que l’on connaît.

Averti, le parquet de Liège a confirmé les faits tout en se refusant au moindre commentaire.