Les omnivores sont visiblement disposés à manger de la viande et ils aiment ça !

Ouvrir un restaurant qui ne propose que des burgers vegan, c’est le pari qu’a décidé de relever Alain Pacitti il y a trois ans.

Avec sa compagne, le patron de cet établissement propose une gamme de burgers variée qui se vante de participer à l’économie locale. "Lorsque nous nous sommes lancés en 2017, nous étions les premiers sur Liège à proposer un produit 100 % végétal. Au-delà de la cause animale, notre volonté était de proposer à nos clients des produits sains qui font vivre les producteurs locaux et l’économie de proximité", explique Alain.

Un pari visiblement réussi, puisque trois ans plus tard, le petit commerce de la rue de Pont dans le centre de Liège est toujours là. "Depuis l’ouverture en mai 2017, l’établissement a vendu 40 000 burgers et chaque mois, ce sont en moyenne 1 350 clients qui foulent le sol de l’établissement", indique Alain. Le bilan est donc bon pour le Green Burger qui a, à présent, une équipe composée de huit personnes.

Alain Pacitti, végétalien convaincu, avait remarqué qu’il y avait peu de points de restauration de produit "végé" dans la région. C’est ainsi qu’il a lancé son établissement qui finalement attire un public varié.

"En réalité, notre établissement n’a pas de public cible, il y a des tout jeunes qui viennent manger ici comme des personnes âgées. Nous avons également beaucoup d’omnivores qui fréquentent notre établissement. Souvent ils sont d’abord intrigués par ce qu’ils vont manger, mais ils sont loin d’être réfractaires. Il y a également beaucoup de touristes qui fréquentent notre établissement. Le plus important pour nous, c’est que nous faisons de la bonne cuisine avec de bons produits. Les gens viennent chez nous parce que c’est bon et qu’on a créé le goût Green Burger. On ne voulait pas imiter le goût de la viand e, ça n’était pas l’objectif", ajoute le patron.

La carte du restaurant est rythmée par les saisons puisque vous ne trouverez pas de tomates dans votre burger si ça n’est pas la saison des tomates. Une décision en harmonie avec la citation qui orne le mur derrière le comptoir de l’établissement "Plus qu’un burger, un concentré de valeurs".