Un individu âgé d'une trentaine d'années a été privé de liberté samedi en fin de journée, après avoir roué de coups son épouse, a annoncé dimanche le parquet de Liège. 

Ce n'est pas la première fois que sa compagne, 9 ans plus jeune que lui, est victime de violences. La police de Liège a été appelée par les voisins du couple. Ceux-ci percevaient de nombreux bruits, ainsi que des cris émanant de l'habitation. Lorsqu'ils sont intervenus, les policiers ont constaté que de nombreux objets étaient cassés dans le domicile. La victime, quant à elle, présentait de nombreuses marques de coups sur le corps, dont la lèvre tuméfiée et des traces de doigts bleus sur les bras. Les coups portés à la dame ont été d'une telle violence, que les marques sont apparues très rapidement.

Elle a reçu un certificat d'incapacité de 11 jours. Cependant, cette dernière refuse de le transmettre à la police afin qu'il soit incorporé au dossier et ne souhaite pas porter plainte contre son époux. Une demande de mandat d'arrêt a tout de même été formulée à l'encontre de son mari.