Culture Le Festival international du film comique fait la part belle aux vedettes françaises.

Au rayon des événements culturels liégeois, il fait figure de petit Poucet qui a rapidement gravi les échelons. En effet, si ce n’est qu’en 2016 que le Festival international du film de comédie de Liège (FIFCL) a été initié par une équipe réunie autour d’Adrien François, il a désormais trouvé sa place sur la carte des festivals qui comptent.

Et pour cause, serait-on tenté d’écrire à son sujet, puisqu’il est considéré par ses organisateurs comme l’unique festival du genre en Belgique et le seul au niveau européen à départager des comédies internationales.

Plus de 10 000 spectateurs

Depuis ce mercredi et jusqu’à dimanche, le FIFCL, soutenu par plusieurs partenaires parmi lesquels la Ville et la Province de Liège, en est donc à sa quatrième édition. Les trois précédentes ayant été couronnées de succès et la dernière en date ayant attiré plus de 10 000 spectateurs.

Ce mercredi, l’heure était plutôt à l’aspect protocolaire de l’événement. Et ce, tant avec la réception officielle au palais provincial en présence des différents jurys dont ceux des longs et des courts métrages qu’avec la cérémonie d’ouverture.

Laquelle, animée par Cécile Djunga et Jérôme Colin, s’est déroulée en soirée au Forum de Liège. À cette occasion, un prix d’honneur a été remis à l’humoriste Elie Semoun tout comme ce sera également le cas samedi aux comédiens Thierry Lhermitte et Clovis Cornillac.

Ces derniers ont succédé en l’espèce à d’autres vedettes françaises connues telles que Josiane Balasko, Alex Lutz et Jean-Marie Poiré l’an dernier ainsi que Gérard Darmon et Daniel Prévost avant eux.

Ce jeudi, alors que la compétition officielle mettant aux prises plusieurs films français mais aussi belges, canadiens, italiens ou encore néo-zélandais battra son plein, l’heure sera encore aux distinctions. En effet, le directeur du festival sera intronisé en tant qu’ambassadeur de la Province de Liège, rejoignant ainsi un réseau de plus de 500 Liégeois "de corps et de cœur" ayant à cœur de valoriser et de diffuser une image positive de la région liégeoise.

Parmi une série d’autres animations telles que des concerts et des matinées scolaires, lesquelles graviteront autour du QG du festival installé place Cathédrale, on notera également les 100 ans de l’ASBL La Lumière qui seront fêtés vendredi. Ainsi que les soirées des sosies et "Ladies at the FIFCL", les 10 ans du prix littéraire Saga Café, sans oublier la cérémonie de clôture qui sera animée samedi soir par Julien Lepers et Virginie de Clausade.

Bruno Boutsen