Ce n’est pas un secret, alors que la popularité de son controversé collègue socialiste Michel Daerden est toujours au zénith, le ministre wallon de l’Économie, Jean-Claude Marcourt, peine à décoller dans les sondages d’opinion. Une chose est sûre : ce n’est pas la polémique déclenchée par sa récente abstention lors du comité interministériel au sujet du dossier du "Central Piazza" de Soumagne qui va arranger les choses. Un comité qui a donné son feu vert à la poursuite de ce projet pourtant refusé à trois reprises et au sujet duquel les commerçants fléronnais, herviens et verviétois sont farouchement opposés. Des commerçants, soutenus qu’ils sont par l’UCM Liège, qui ont d’ailleurs prévu une action ce mercredi au Parlement wallon où le ministre sera sur le gril. Pauvre Jean-Claude Marcourt