Le journal La Meuse, qui a pris connaissance de certains de ces messages, en révèle la teneur: "Si tu veux une manifestation comme celle de samedi dernier à Liège, partage un maximum ce message. Ce sera samedi prochain, à 14h30, sur la place Saint-Lambert", est-il écrit. Ou encore: "Ils (les policiers) ont mangé du pavé et ce n'est pas terminé. Partie 2, samedi".

La zone de police de Liège semble prendre ces avertissements au sérieux: "Nous sommes en train d'analyser la menace et nous scrutons les réseaux sociaux", explique son service presse vendredi après-midi. "Un dispositif policier avec des moyens spéciaux sera mis en place: il s'agira d'un dispositif visible mais aussi invisible." Les patrouilles seront notamment renforcées dans la ville et la présence des policiers sera plus importante que d'habitude.

Lors des événements survenus samedi dernier, 36 policiers ont été blessés suite notamment à des jets de pierre. Le commissariat situé rue de la Régence a été attaqué et plusieurs commerces, dont le magasin JD Sports, ont été la cible de vandales place Saint-Lambert.

Depuis, les enquêteurs tentent d'identifier celles et ceux qui s'en sont pris aux agents sur place, qui ont abîmé du mobilier urbain ou qui ont dévalisé les magasins. Ils analysent les images issues des caméras de surveillance de la ville et celles prises par des passants.