JJe déplore vivement une telle manière d’informer, car l’effet a été néfaste dans le grand public". Ainsi s’exprime l’évêque de Liège Mgr Aloys Jousten à propos de la manière dont certains médias ont répercuté, en les tronquant et les déformant, les articles publiés par Mgr Léonard, dans la revue "Pastoralia", sur la question des divorcés remariés. Celui qui est aussi l’évêque référendaire de l’épiscopat belge pour l’enseignement précise notamment que Mgr Léonard "ne s’adresse pas aux divorcés remariés qui sont déjà professeurs de religion ou directeurs d’une école (catholique). Il veut faire réfléchir ceux et celles qui voudraient solliciter ou pourraient être sollicités pour une telle mission". L’auteur, ajoute Mgr Jousten, a aussi souligné que l’Église ne juge pas les personnes : "Dieu n’est pas prisonnier des sacrements de son amour". L’évêque de Liège avait d'abord répondu à une lettre ouverte d’Yves Willemaers, écrite au nom de l’équipe du blog Belgicatho. Il a ensuite remanié son texte pour en faire une lettre adressée à l’ensemble des chrétiens du diocèse.