Gazette de Liége

Ce mardi , cela faisait très exactement quatre mois que la nouvelle gare TGV a été inaugurée. L’occasion de faire le point sur divers aspects ayant trait à cette imposante infrastructure ferroviaire. En octobre dernier déjà, nous évoquions quelques soucis relevés entre autres par l’Association des clients de transports publics (ACTP), qui a d’ailleurs son siège aux Guillemins. Son administrateur et vice-président Roger Patinet, contacté par nos soins, tient à relever plusieurs lacunes, notamment en matière d’information des usagers. À cet égard, parlant d’"affichage déficient", ce dernier pointe ainsi l’absence de signalétique appropriée tant sur les quais qu’au sein du couloir sous voies. Un autre problème, selon lui, tient aux repères invisibles présents sur les quais ainsi qu’aux annonces jugées inaudibles. Ce qui fait également défaut, et ce malgré la pose récente de douze bancs en pierre bleue dans la grande galerie, ce sont des espaces supplémentaires pour s’asseoir ainsi que des abris sur les quais. Des abris qui, selon Martine Doutreleau, porte-parole d’Euro Liège TGV, ne sont guère prévus dans ce qui constitue une "halle de gare" où "un certain degré de confort est présent". Satisfaction de l’ACTP : la présence - enfin - du comptoir Tec prévu à la gare, qui est enfin intervenue au contraire de celle, reportée, de la Maison des cyclistes, pourtant annoncée pour début janvier. Il en va de même, au rayon commercial, de l’installation de l’enseigne Delhaize le long de la place des Guillemins ainsi que du futur bar/restaurant à l’entrée. (B.B.)