Le conseil communal olnois était chargé cette semaine.

Ce lundi soir, à l’occasion du conseil communal de la localité, la commune d’Olne a approuvé ses comptes 2018. Ceux-ci font apparaître un boni à l’exercice propre de 310.000 euros à l’ordinaire et un boni global, hors fonds de réserve et fonds de pension, de 794.000 euros. Le montant des fonds de réserves s’élevait au 31 décembre dernier à 122.000 euros à l’ordinaire et 840.000 euros à l’extraordinaire.

"Les dépenses et recettes sont globalement stables et ont été conformes aux prévisions. Les comptes 2018 matérialisent la bonne santé financière de la commune d’Olne", souligne le bourgmestre de la localité, Cédric Halin (Pour Olne).

En outre, le bilan, le compte de résultats et le rapport d’activités de la Régie communale autonome qui gère le hall sportif et les salles communales, infrastructures utilisées par plus de 1.500 personnes chaque semaine, ont été approuvés. Ils font apparaître un bénéfice de 8.194 euros en 2018.

Le conseil communal a ensuite octroyé plusieurs subventions : à la fabrique d’église Saint Sébastien, au club d’escalade Les Montagnards, et à l’ALE pour l’intervention dans les frais de fonctionnement de celle-ci.

Enfin, le conseil communal a longuement débattu des ordres du jour des assemblées générales des différentes intercommunales. On notera que conformément à ses décisions antérieures, le conseil olnois a voté contre "les comptes et la décharge aux administrateurs de l’intercommunale Enodia (ex-Publifin) compte tenu des maigres réformes intervenues en 2018 au sein de celle-ci", conclut Cédric Halin, qui fut, pour rappel, le lanceur d’alerte de l’affaire Publifin en 2016. Olne valide donc ses comptes communaux, mais pas ceux d’Enodia.