Pour l’ouverture des magasins, la Ville de Liège montre la voie…

Scène assez inédite ce vendredi matin dans l’hypercentre de Liège à l’aube d’une phase majeure du déconfinement : des ouvriers communaux du service de signalisation étaient à pied d’œuvre pour… imprimer des flèches au sol. Non pas au milieu de la voirie, mais bien dans le piétonnier commerçant du centre-ville. Rue des Dominicains, En Vinâve d’Île, entre l’Opéra et la place Cathédrale, des flèches indiquent en effet la marche à suivre. Pourquoi ? On se doute que la réouverture des magasins prévue ce lundi 11 mai n’y est pas étrangère.

"Ce sont en effet des sens de circulation pour les piétons en vue de la réouverture des magasins", nous confirme le chef de l’équipe, "mais pour l’instant ce n’est prévu qu’ici." Pas dans les galeries commerçantes donc, ni ailleurs dans la ville. Un test, en quelque sorte, sur cet axe commerçant très fréquenté. Il s’agit, selon une récente étude, du troisième axe (piétonnier) le plus fréquenté de Belgique derrière De Meir à Anvers et la rue Neuve à Bruxelles.

Au cabinet du bourgmestre, on nous confirmait ce vendredi que "cette mesure est prise pour donner une indication aux gens". Pas d’interdiction formelle de traverser la rue pour faire du lèche-vitrines ou de s’écarter du chemin, bien sûr, juste une mesure supplémentaire pour éviter un "entassement" de chalands.

Précisons encore que, ce vendredi dans le courant de la journée, les autorités communales ont reçu le courrier ministériel relatif à la gestion de l’espace public, prévu en cette période de déconfinement… Les autorités liégeoises ont donc annoncé vouloir analyser ledit courrier afin de vérifier si cette signalisation était bien conforme aux directives. Des précisions suivront…

Et des mariages derrière un plexiglas

"Comme le Collège des échevins et bourgmestre de Liège l’avait annoncé, la reprise des mariages s’effectuera dès ce samedi 9 mai dans de strictes conditions de sécurité tant pour les mariés que pour le personnel", ont également fait savoir les autorités ce vendredi. En effet, conformément à l’Arrêté royal du 30 avril 2020, les mariages civils seront à nouveau célébrés, en présence des mariés, de leurs témoins et de l’officier de l’État civil secondé par le personnel d’encadrement nécessaire…

Vu la crise sanitaire toutefois (et vu la configuration de la salle des mariages de l’hôtel de ville de Liège), des mesures complémentaires sont également prises… Ainsi, le masque sera requis et l’échevine Élisabeth Fraipont célébrera la cérémonie de mariage derrière son bureau muni d’une vitre de protection en plexi. Une désinfection de la salle des mariages est prévue après deux cérémonies.

"L’ensemble des mesures de précaution sera communiqué aux futurs époux, qui pourront alors choisir de maintenir leur union dans ces conditions particulières ou reporter la cérémonie à une date ultérieure."