On ne cesse décidément de parler du Plan urbain de mobilité ces derniers temps. Ainsi donc, après Liège Métropole, soit la conférence des élus de l'agglomération liégeoise, et le conseil communal de Liège, c'est désormais au tour de l'ULiège de donner son avis sur le sujet.

C'est dans le cadre de l'enquête publique initiée par le gouvernement wallon relative à ce document prospectif important que l'Université a souhaité transmettre différentes demandes, lesquelles sont phasées dans le temps.

Une nouvelle ligne de bus

En premier lieu des priorités qu'elle se fixe, l'ULiège évoque la création d'une nouvelle ligne de bus du Tec, la ligne 148, joignant le campus du Sart Tilman par la rive droite de la Meuse. Á long terme, après la mise en service du futur tram liégeois, ce serait la seule ligne de bus reliant le centre-ville au Sart Tilman sans rupture de charge.

En outre, il est question de la transformation, et ce à court terme, de la ligne de bus 48 du Tec en ligne à haut niveau de service ainsi que le rétablissement de la ligne 58 jusqu’au centre-ville de Liège tant que le tram n’est pas en service.

Un nouveau corridor vélo

Parmi les autres priorités, il s'agit également de mettre en place un nouveau corridor vélo mais aussi de nouveaux arrêts de train agrémentés de connexions harmonieuses avec les lignes de bus actuelles, sans oublier l'aménagement d'un parking relais à Boncelles...

Pour l'Université, ces différents aménagements sont essentiels à l’attractivité du campus du Sart Tilman qui est reconnu par le Plan urbain de mobilité comme pôle structurant de la métropole liégeoise, un rôle qui doit selon elle ressortir davantage encore.