Sous le slogan "Même pas peur", un appel au rassemblement pour ce dimanche, dans le parc de la Boverie, avait été lancé sur les réseaux sociaux. " Ce n'est pas un mouvement ou un parti politique, juste un outil qui va nous aider à ramener un peu de démocratie. Car ce n'est pas une crise sanitaire que nous vivons mais une crise démocratique", a lancé Raphaël, à la base de ce rassemblement, qui s'est dit être un simple citoyen. " On vient de vivre une année durant laquelle on n'a fait que nous bassiner avec des chiffres. Non à l'instrumentalisation"!

Ce rassemblement n'a fait l'objet d'aucune demande officielle auprès des autorités liégeoises. La police savait néanmoins qu'un appel avait été lancé en ce sens sur les réseaux sociaux. La police assure la surveillance des lieux, en retrait, ainsi qu'au moyen d'agents en civil.

D'emblée, ce rassemblement a été annoncé comme pacifiste. Une sono arrivée sur un camion diffuse de la musique. L'ambiance se veut bon enfant mais revendicatrice, si bien qu'ils sont une majorité à ne pas porter de masque... Parmi la masse faisant face au musée de la Boverie, on y a vu des représentants de l'Horeca ou du monde culturel, des familles avec enfants, des étudiants, des personnes plus âgées... Ceux et celles qui le souhaitent sont invités à prendre le micro pour exprimer leur état d'esprit, leur ras-le-bol.

A ce stade, ce rassemblement, certes pas autorisé, se déroule calmement.