Sous forme de journal intime, Claire raconte l’entrée dans sa vie de Paco, un jeune Africain qui a émigré en France pour fuir la guerre. Un jour, Paco disparaît. Il n’a pas de papiers et a été placé en centre fermé. Claire et ses camarades de classe vont se mobiliser pour le faire libérer. Destiné aux enfants à partir de 8 ans, le livre illustré "Mon ami Paco" (textes de Luc Baba et dessins de Marion Dionnet) aborde de manière pédagogique le thème de l’immigration. En fin d’ouvrage, deux pages de questions/réponses sur la problématique des centres fermés permettent d’ouvrir le débat avec les plus jeunes. Engagé.

A l’occasion des presque 100 ans de la Cile, le journaliste liégeois Charles Ledent nous offre, avec "Les hommes de l’eau", une plongée dans l’univers de l’eau du robinet. Richement illustré, le livre retrace le parcours de l’eau et le travail de la Cile. L’auteur dresse le portrait de ses employés exerçant, pour certains, un métier méconnu comme les chercheurs de fuites. Si cet ouvrage devrait séduire ceux et celles directement concernés par le sujet, il y a peu de chance qu’il devienne le best-seller de cette fin d’année. Toutefois, sa lecture est agréable et son caractère pédagogique rend l’accès à cette thématique pointue assez aisé.

31 ans après la sortie de la BD culte "Le vieux bleu" et sa version wallonne "Li vî bleû", le tandem Walthéry/Cauvin redonne vie au personnage de Jules, l’irascible colombophile liégeois. Dans cette suite, Joseph, un colombophile averti qui possédait le meilleur pigeon de la région, vient de mourir. Une guerre sans merci va éclater entre les adeptes de concours de pigeons voyageurs pour hériter du précieux animal. Trop occupé dans les années 80 par sa série "Natacha", Walthéry a repoussé la réalisation du tome 2. Le scénario a dormi dans les cartons de Cauvin pendant trois décennies. Cette suite sent un peu le coup de marketing : une seule (certes savoureuse) histoire et un pack de bière artisanale "Le vieux bleu" vendu au Village de Noël. Mais ne boudons pas notre plaisir avec cette BD 100 % terroir qui plaira à un large public.

Le caricaturiste Sondron compile pour la première fois ses dessins de presse, parus entre août 2010 et août 2011, sous le titre "Le manège désenchanté". La crise politique belge, le printemps arabe, l’affaire DSK, la pédophilie dans l’Eglise , une année d’actu passée à la moulinette, avec humour et impertinence (surtout les dessins inédits, très piquants). On regrettera l’absence de commentaires du dessinateur qui auraient apporté une vraie plus-value à ce recueil.

(1) Mon ami Paco, Marion Dionnet et Luc Baba. Territoires de la mémoire. 32 pp. 8 euros. (2) Les hommes de l’eau. De la source au robinet, Charles Ledent, Alain Boos et Thierry Dricot. Luc Pire. 125 pp. 29 euros. (3) Le vieux bleu/Li vî bleû 2, François Walthéry et Raoul Cauvin (adaptation wallonne de Paul-Henri Thomsin). Noir dessin. 34 pp. 13 euros. (4) Le manège désenchanté, Sondron. Luc Pire. 64 pp. 16 euros.