La crise sanitaire liée au Covid-19 que nous connaissons depuis plus d’un an désormais, laquelle s’est traduite par des confinements successifs, a eu des impacts importants sur la jeunesse.

C’est en tout cas le constat qui est posé par la Ville de Huy et ses partenaires en la matière. "De nombreux enfants, ados et jeunes adultes se sentent déboussolés voire délaissés et se retrouvent en décrochage social", souligne l’échevin en charge Adrien Housiaux (PS).

Une campagne de communication

C’est dans le but avoué d’aider ces derniers mais aussi de les guider et de les soutenir que le collège communal a initié une campagne de communication. Laquelle, comme expliqué ce mercredi, est destinée à promouvoir la plateforme qui a été créée récemment par Infor Jeunes.

Dénommée "Qui ? Quoi ? Quand ? Où ?", elle recense l’ensemble de l’offre existante sur le territoire hutois en matière d’aide à la jeunesse. "La volonté n’est pas de réinventer la roue car beaucoup de services sont existants à Huy mais plutôt de mieux les faire connaître", précise l’échevin.

Ainsi donc, la plateforme en question a pour objectif d’orienter les jeunes, entre 12 et 26 ans, vers les services compétents mais également de les écouter. Et ce notamment par le biais d’un chat qui a été mis en place récemment ou encore via une carte interactive des services.

Quant à la campagne lancée ce mercredi et à laquelle participe également La Mézon, elle repose sur une charte graphique et un message adaptés aux jeunes. Et ce sous la forme d’un QR code qui permet d’accéder en un simple clic à toute une panoplie de services.

Lesquels, centres PMS, maisons de jeunes, services d’accrochage scolaire ou d’aide à la jeunesse…, sont nombreux en terres hutoises. L’idée étant bel et bien de les mettre davantage en lumière afin de permettre un accrochage social des jeunes en difficulté.

Bruno Boutsen