Le concept n’est pas neuf (il existe déjà à Bruxelles, en Flandre et à l’étranger) mais il aura fallu attendre 2012 pour le voir apparaître en Wallonie. A l’initiative de la Région wallonne et de son programme Creative Wallonia, huit espaces de coworking ouvrent leurs portes, dont un à Liège et un autre à Seraing.

A Liège, c’est rue de la Cathédrale que La Forge s’est installée. Le lieu pourra accueillir jusqu’à 80 petits indépendants qui cherchaient un espace de travail à moindre frais. Car le coworking, c’est la mutualisation d’un lieu de travail dans le but de favoriser les synergies, les rencontres entre des travailleurs de divers secteurs. Pierre-Yves Gilson, un des trois cofondateurs de La Forge, raconte la genèse du projet.

"Nous avons répondu en 2011 à un appel à projets de Creative Wallonia qui visait à développer ce concept de coworking. Mais cet appel concernait des opérateurs publics. Nous avons donc pris contact avec la Spi qui s’est montrée intéressée. Une réunion s’est ensuite tenue avec d’autres acteurs économiques liégeois comme l’ULg, Technifutur, le Pôle Images, l’UCM et Job’in qui sont devenus nos partenaires."

Les trois jeunes hommes montent un dossier, créent une société commerciale de type coopérative et à finalité sociale et obtiennent une subvention de la Région. Le projet prend forme et se concrétise en un an à peine. "Nous avons démarché des indépendants et trouvé ce local dans l’hyper-centre de Liège", poursuit-il. "L’inauguration officielle a eu lieu ce jeudi et il y a déjà une vingtaine de travailleurs qui ont loué un espace : un comptable, un graphiste, un architecte, un photographe, un développeur de sites internet, etc. Ce sont des personnes qui en avaient marre de travailler seules chez elles, qui avaient besoin d’un contact social ou qui cherchaient un espace de travail pas cher."

La Forge propose à ces petits indépendants diverses formules. "Nous ouvrons, du lundi au vendredi de 9 à 19h, une salle commune de travail avec un accès internet où un espace est loué 20 euros hors TVA la journée. Il y a aussi une salle de réunion à 20 euros de l’heure et la possibilité d’utiliser une pièce comme salle de conférence d’une capacité de 50 places. Tout ceci sera évidemment aménageable en fonction des besoins, des demandes des coworkers. Par exemple, à terme, nous pourrons mettre une imprimante à disposition ou ouvrir le lieu le weekend", indique Pierre-Yves Gilson. La formule de location est souple puisqu’il n’y a pas de caution à verser et que l’on peut partir quand on veut.

Et ce que recherchent les "forgeurs", c’est de créer des liens entre leurs locataires. "Pour faire émerger des projets communs, grâce à des compétences variées qui vont cohabiter dans un même lieu." Un beau bouillon de culture professionnel en perspective !

Infos : www.forgeons.be ou www.facebook.com/LaForgeCoworking